USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti-Football /Accusations d’abus sexuels d’Yves Jean-Bart sur mineures : Le Rnddh salue le recours en appel contre l’ordonnance du cabinet d’instruction de Croix-des-Bouquets

P-au-P, 24 nov. 2020 [AlterPresse] — Le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) salue la décision du commissaire du gouvernement, près le tribunal civil de Croix-des-Bouquets (municipalité au nord-est de la capitale, Port-au-Prince), Me. Edler Guillaume, d’ interjeter appel contre l’ordonnance du juge d’instruction, Me, Emilio Accimé, déclarant un non-lieu en faveur d’Yves Jean-Bart, ancien président de la Fédération haïtienne de football (Fhf), accusé d’abus sexuels sur plusieurs joueuses de football, dont des mineures, dans une interview accordée à AlterPresse/AlterRadio.

Le pourvoi en appel survient, quelques jours après la décision, le 18 novembre 2020, de la Fédération internationale des associations de football (Fifa) de reconnaître Yves Jean-Bart coupable d’abus sexuels sur de jeunes joueuses de football.

Durant une enquête, menée par le Rnddh, au sein de l’Académie Camp Nou, en mai 2020, les personnes interrogées ont affirmé que « ce n’est pas le premier scandale sexuel, dans lequel est impliqué Yves (Dadou) Jean-Bart », rapporte la juriste Marie Rosy Auguste, responsable de programmes au sein du Réseau national de défense des droits humains.

7 des 26 personnes (responsables de l’Académie, jeunes footballeuses, responsables de clubs, anciennes joueuses de football, journalistes sportifs), interrogées lors de cette enquête, ont réclamé l’anonymat, précise le Rnddh.

About the Author

Leave a Reply

*