(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Real Hope remporte le Super classique des champions 2017

Source Legupeterson Alexandre | Le Nouvelliste

 

Après avoir raflé le trophée récompensant l’équipe championne du tournoi d’ouverture du championnat national de D1, le Real Hope (Cap-Haïtien), invité par les responsables du football en République dominicaine à participer à la première édition du « Super classique des champions », du 12 au 18 novembre, en a profité pour ajouter un nouveau titre à son palmarès.

 

 

Trois équipes, le Cibao FC, championne de la CFU Championship 2017 et qualifié pour disputer la Ligue des champions de la Concacaf, l’Atlantico FC, champion de l’édition 2017 de la Liga Dominicana et le Real Hope, champion du tournoi d’ouverture du championnat national de D1, sous les yeux rivés du président de la Fédération haïtienne de football, le Dr Yves Jean-Bart, avaient été invitées par les autorités de la Fédération dominicaine de football à s’affronter pour l’obtention du titre suprême.

Tout a pourtant très mal commencé, le mardi 14 novembre, pour les champions d’Haïti face à ceux de la république voisine, car les représentants du championnat national de D1 avaient baissé pavillon (1-2) face à l’équipe de l’Atlantico FC. Menés au score (0-2), les Capois, qui avaient réduit le score par Jackinto Jean à la suite d’un coup franc direct, n’avaient pu rétablir l’équilibre. Ainsi, ils avaient subi la loi de la formation championne de la dernière édition de la Liga Dominicana. Au terme de ce match, les champions dominicains, qui avaient eu raison lors de la journée inaugurale de leur homologue du Cibao FC (2-2, et 4-3 aux tirs aux buts), avaient décroché leur billet pour disputer la grande finale.

Condamnés à la victoire contre le Cibao FC, sous peine d’éviter toute élimination prématurée, les protégés de l’entraîneur Sonche Pierre n’ont laissé aucune chance aux coéquipiers de Woodensky « Babalito » Cherenfant Marlet et Hérold Junior Charles, battus (2-1). Les deux buts de l’équipe du Real Hope ont été inscrits par Nerlin St-Vil et Spencer Désir. Avant le but victorieux de ce dernier, Hérold Junior Charles, sur penalty, avait permis aux locaux de revenir à la hauteur des visiteurs. Tout compte fait, les champions d’Haïti ont validé leur ticket pour affronter, samedi 18 novembre, sur un air de revanche, l’équipe de l’Atlantico FC en finale.

Comme on s’y attendait, les équipes du Real Hope et d’Atlantico FC n’ont fait aucun cadeau lors de cette finale, disputée à Santiago de los Caballeros (République dominicaine). À la pause, les deux protagonistes, qui se sont traités d’égal à égal, ne sont pas arrivés à se départager. Ils se sont quittés sur le score de (0-0) dans un stade rempli majoritairement par des fans haïtiens.

Au retour des vestiaires, l’expérimenté entraîneur haïtien Sonche Pierre a fait entrer en jeu le jeune Naldory Joseph Xavier à cinq minutes de la fin. Alors que l’on s’acheminait vers la fin de la rencontre qui était toujours à égalité (0-0), le joueur, âgé de 23 ans, en a décidé autrement. Bien servi par Valdo Etienne (89e), Naldo, contre toute attente, s’est transformé comme le véritable héros de la soirée en faisant trembler les filets de l’équipe adverse. Incapable de réagir, l’équipe de l’Atlantico FC, surprise par son adversaire, n’a pas su retourner dans le match. La revanche étant obtenue, le Real Hope, qui s’est imposé sur la plus petite des marges, s’est adjugé le trophée récompensant l’équipe championne du « Super classique des champions 2017 ».

Avec deux victoires, une défaite, quatre buts inscrits et trois buts encaissés, la formation du Real Hope, qui venait d’ajouter un nouveau trophée à son palmarès, a vendu une très belle image du championnat national en terre voisine. Au même titre que Sonche Pierre, désigné meilleur entraîneur du tournoi, Nerlin St-Vil, auteur du plus beau but du tournoi contre l’équipe du Cibao FC et le portier du real Hope, Luis Valendi Odélus, se sont vus attribuer les trophées de meilleur joueur et meilleur gardien de la compétition.

De retour au bercail dimanche, l’équipe du Real Hope, qui doit affronter au parc Résigné (Milot) l’équipe de l’Eclair AC (Gonaïves), pour le compte de la quatorzième journée du championnat national de D1, a été reçu en triomphateur par les représentants du MJSAC dans le Nord du pays. Ces derniers ont décerné une plaque d’honneur à Real Hope, lauréat du « Super classique des champions 2017 » en République dominicaine.

Signalons que le Real Hope, fondé le 14 mars 2014 (3 ans) par des dirigeants de l’AS Capoise lors de la dernière crise qui avait ravagé le football national, représentera Haïti l’an prochain, à titre de champion du tournoi d’ouverture 2017, au tournoi qualificatif à la Ligue des champions de la Concacaf, baptisé « CFU Championship ».

About the Author

Leave a Reply

*