(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Pré-alerte de vigilance jaune sur Haïti au passage de l’ouragan Maria. Inondations dans plusieurs communes, suite aux dernières précipitations

P-au-P, 18 sept. 2017 [AlterPresse] — La pré-alerte de vigilance jaune est décrétée au passage de l’ouragan Maria de catégorie 2 près des côtes Nord d’Haïti, indique un bulletin de l’Unité hydrométéorologique (Uhm), consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

Le passage de l’ouragan est prévu d’ici les jeudi 21 et vendredi 22 septembre 2017.

Localisé à environ 135 km à l’Est de la Martinique, il se déplace vers les petites Antilles dans la direction Ouest Nord-ouest à 19 km/h.

En raison de l’humidité et de l’instabilité dans les basses couches qui s’installent sur Haïti, des averses orageuses sont attendues, dans l’après-midi et en soirée, sur le pays notamment sur les départements du Plateau central (Est), de l’Artibonite (Nord), du Nord-Est, du Sud-Est, du Sud, des Nippes, de la Grande-anse (Sud-ouest) et de l’Ouest où se trouve la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Dans un bulletin en date du dimanche 17 septembre, la Protection civile et l’Uhm disent suivre la tempête tropicale Maria avec la plus grande attention dans l’Atlantique et la Caraïbe.

Ces régions sont dominées par la présence de trois cyclones tropicaux, à savoir l’ouragan José, la dépression tropicale Lee ainsi que la tempête tropicale Maria, identifiée le samedi 16 septembre et qui s’est intensifiée en s’approchant de l’Arc Antillais.

Maria est pour l’instant le seul ouragan, parmi les trois, qui pourrait affecter Haïti dans les prochains jours. Cependant, les incertitudes sur sa trajectoire et son intensité future ne permettent pas, à cette date, de déterminer le niveau de la menace pour le pays, précise la Protection civile.

La tempête tropicale Maria pourrait prendre, à l’approche de l’île d’Haïti, une trajectoire quasi semblable à celle de l’ouragan Irma, qui est passé, le 7 septembre dernier, sur la côte nord du pays.

D’importantes inondations enregistrées dans le Grand Nord, plus précisément dans les départements de l’Artibonite, du Plateau central, du Nord et du Nord-Est, suite aux fortes précipitations liées au passage de la 48e onde tropicale de la saison, ont fait, les vendredi 15 et samedi 16 septembre 2017, des dégâts matériels ainsi que des victimes.

Des inondations ont eu lieu dans les communes de Milot (Nord) et de Hinche (Plateau central, Est) où des volontaires de la Protection civile ont dû intervenir pour alerter les riverains face à la montée des eaux de la rivière Guayamouc.

Plusieurs localités de la deuxième section communale ‘ʺPont Tamarinʺ, aux Gonaïves (Artibonite, Nord), ont été inondées, dans la soirée du samedi 16 septembre 2017, en raison de fortes pluies enregistrées dans le département de l’Artibonite.

Le village de Vertières, situé à Ouanaminthe (Nord-Est) a été également inondé suite au débordement de la rivière Massacre dans le Nord-Est.

121 familles ont du être évacuées vers le local de la Mairie et l’école fondamentale d’application et centre d’appui pédagogique.

Les activités de pluies devraient s’intensifier, ce lundi 18 septembre, en raison d’un mauvais temps, sur l’île d’Haïti, alerte la Protection civile.

Elle appelle la population, notamment les habitantes et habitants des zones à risques d’inondation, de glissement de terrain et d’éboulement, à redoubler de prudence et à prendre les mesures de précaution nécessaires.

Le passage de l’ouragan Irma, les jeudi 7 et vendredi 8 septembre 2017, au large des côtes d’Haïti a fait un mort, une personne portée disparue et 17 autres blessées, selon un bilan de la Protection civile.

About the Author

Leave a Reply

*