(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

MSF prépare son retrait d’Haïti

Source LLM / radio Métropole Haïti

 

 

L’ONG internationale, Médecins sans Frontières (MSF), a débuté une forte réduction de ses interventions en Haiti. Le Centre de traumatologie et de chirurgie d’urgence et le Centre de référence des urgences obstétricales de l’organisation Médecins sans frontières (MSF) cesseront leurs activités à partir de cette année. 

Les deux hôpitaux desservant les communes de Tabarre et Delmas ont réalisé environ 8 000 interventions de chirurgies l’année écoulée. 

« Une structure d’une telle ampleur comme CRUO, MSF, en tant qu’organisation humanitaire, ne peut faire une prise en charge de très longue durée, a justifié Michelle Chouinard, chef de mission de MSF-Hollande. Les ressources financières limitées servent en même temps, aux urgences de plusieurs autres pays à travers le monde. 

Près de la moitié des 450 employés de l’hôpital de Tabarre ont déjà été renvoyés. MSF avait créé au moins 2 000 emplois sur le marché avec 95% de professionnels médicaux et paramédicaux haïtiens. 

MSF arrivée en Haiti après le violent séisme du 12 janvier 2010 jouait un rôle très important dans le système sanitaire haïtien. Le retrait de l’organisation laissera un vide dans la fourniture des soins de santé notamment dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Le centre de Delmas 33, Centre de référence en matière d’urgences obstétricales (CRUO) cessera ses activités en octobre 2018. 

Les autorités sanitaires haïtiennes, déjà confrontées à de grandes difficultés dans le système devront adopter des dispositions pour faire face à la nouvelle conjoncture. 

Le directeur général du Ministère de la Santé, Dr Lauré Adrien, semble serein assurant que les hôpitaux publics devront s’accommoder à la nouvelle réalité. 

About the Author

Leave a Reply

*