(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Me André Michel répond aux juges de la cour Supérieure des Comptes

Me André Michel a condamné les propos tenus par les juges de la Cour Supérieure des  comptes et du Contentieux administratif(CSC/CA)  lors d’une conférence de presse donnée  mercredi  5 septembre,  au local du café des copains à Bois-Verna, soit 24 heures celle donnée par les juges de la CSC/CA.

“La conférence de presse tenue  mardi par des membres est une catastrophe’’, a lancé l’avocat militant. Une intervention au cours de laquelle il n’a pas manqué de discréditer les juges  qualifiant leur attitude de manœuvre politicienne.

“Un juge qui se respecte, n’a pas le droit de se lancer dans une opération de communication politique”, a fait savoir ce membre actif de l’opposition démocratique. Une attitude qui selon lui ne respecte pas les codes déontologiques de la profession.

Et qui ne serait pas sans conséquence sur l’institution. “La dérive des magistrats a mis en péril la crédibilité de la cour et son avenir” a souligné Me André Michel ajoutant que cette attitude rappelle certains officiers des Forces armées d’Haïti (FADH).

Me André Michel a tenu aussi à souligner que  par le passé les  excès de zèle de certains militaires ont fragilisé l’armée.

L’avocat a aussi condamné le jugement rendu en faveur de l’ancienne Première Dame Sophia Martelly. Décision jugée douteuse selon l’avocat militant indexant directement le Président de la cour des comptes  M. Fritz Robert Saint Paul.

Me André Michel a indiqué que Robert St Paul est le seul responsable de cette décision.  Apres  des considérations techniques Me  André Michel  dit souhaiter  que  la cour de cassation cassera cet arrêt.

L’avocat engagé promet de continuer son combat auprès de la justice pour que la lumière soit faite sur la gestion du fond PetroKaribe.

Naomie Olivier

About the Author

Leave a Reply

*