(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

L’économie dominicaine devrait terminer l’année 2017 avec une croissance proche de 5%

Écrit par Riphard Serent, MPA / Economiste / riphardserent@gmail.com | Radio Vision 2000 

La Banque Centrale de la République Dominicaine (BCRD), dirigée par l’économiste Hector Valdez Albizú, a rendu public un dernier communiqué selon lequel l’économie dominicaine se porte très bien et que les décisions récentes de politique monétaire prises par la Banque continuent d’avoir des impacts très positifs sur les activités économiques dominicaines, notamment le crédit bancaire qui a augmenté de 11% en novembre dernier par rapport à la même période de 2016 pour atteindre 44 milliards de pesos.

Selon le communiqué de la BCRD, la bonne performance des différents secteurs d’activités devrait accoucher une croissance proche de 5% pour l’année 2017, pendant que   la croissance accumulée de l’économie dominicaine a atteint 4% de janvier à août 2017.

Les données de la BCRD montrent que les secteurs qui ont le plus contribué à cette croissance sont: hôtels, bars et restaurants (7.5%), agriculture (6.4%), zones franches (5.7%) et services financiers ( 5.5%).

A ces secteurs s’ajoutent le secteur du transport qui a augmenté de 4.7%, les communications (3.9%), les activités immobilières (3.3%), la manufacture locale (2.9%), le commerce (3.3%) et autres activités de services (3%).

La posture de la politique monétaire de la Banque Centrale dominicaine et les politiques fiscales stratégiques du gouvernement Danilo Medina continuent de permettre aux autorités de contenir l’inflation dans l’économie, cette dernière qui a atteint en glissement annuel seulement 4.14% en novembre dernier, contre une inflation encore à deux chiffres en Haïti, soit 14.4%.

Des perspectives de croissance de 5% pour la République Dominicaine en 2017 contre  seulement 1% en Haïti, avec des perspectives très ambitieuses de presque 4% de croissance pour 2018 dans un contexte politique et économique jusqu’ici incertaines.

 

About the Author

Leave a Reply

*