(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Le championnat du CIBA débutera le 1er décembre

Source Legupeterson Alexandre | Le Nouvelliste

 

 

En présence des représentants de sponsors, des responsables d’écoles, d’entraîneurs et des arbitres, les autorités du Comité interscolaire de basket-ball (CIBA), qui fêtera ses 30 ans l’an prochain, ont procédé, le jeudi 16 novembre au Marriott hôtel, au lancement et au tirage au sort de la 13e édition du championnat de l’unité.

 

Deux nouvelles têtes sont ajoutées au comité de sept membres du CIBA. Ce sont la secrétaire générale Marjonitha Lafond et Mickson Antoine, membre. Ils ont rejoint le président Emmanuel Bonnefil, le vice-président Hérold Joseph, la trésorière Johanne Exhorphe et les autres membres Yves Harold Hippolyte, Serge Albert. Ces derniers s’étaient fait accompagner par le P.D.G. de la Digicel Maarten Boute, de Jephté Lalane (Sogebank) et de Ralph Jean-Joseph (Diri Mega) pour rencontrer la presse à l’occasion du lancement et tirage au sort de la nouvelle saison.

Au même titre que le président du CIBA, la secrétaire générale ne tarit pas d’éloges à l’égard des sponsors et des responsables d’écoles. Pour leur part, les représentants de sponsors sont tous unanimes à reconnaître que le CIBA, vieux tantôt de 30 ans, effectue dans le milieu de la jeunesse estudiantine un travail colossal. Presque à l’unisson, ils souhaitent que le CIBA vive le plus longtemps possible.

Présent également à la cérémonie marquant le lancement de la 13e édition du championnat de l’unité du CIBA, Joseph Henri Jean a abondé dans le même sens. Ça été pour lui l’occasion d’annoncer une pléiade d’activités qu’organisera sa fédération. Le président de la FHB promet d’accompagner le CIBA et invite d’autres entités sportives du pays à voler au secours du basket juvénile.

En prélude à ses 30 ans, le 9 mai 2018, le CIBA a honoré, mis à part ses sponsors Digicel, Sogebank et Diri Méga, l’entraîneur Lesly Desjardins, dit CHOV, membre fondateur. Il a aussi reçu un sac de ballon des mains de Bonnefil, une quinzaine d’écoles, toutes issues de la zone métropolitaine de Port-au-Prince. « Grâce à vous, lit-on dans ces plaques, le CIBA a pu matérialiser ses ambitions».

Environ 50 écoles, réparties en quatre catégories, minime (fille et garçon), cadettes (fille et garçon), junior (fille et garçon) et open (garçon), vont croiser le fer pour s’adjuger trophées et autres récompenses, qui seront mis en jeu à partir du 1er et 2 décembre 2017.

Lors de la journée inaugurale, on n’aura que quatre rencontres au programme. Au temple du basket scolaire, Babiole #7, le 1er décembre, au terme du traditionnel défilé qui va du Collège Saint-Pierre au CFC, on aura les rencontres suivantes : l’Institution Ste-Rose de Lima, championne en titre dans la catégorie minime fille, face aux filles de l’Institution du Sacré-Cœur (à 3 heures). Une heure plus tard, junior garçon, les champions du Collège Victor Barolette affrontent les élèves du Nouveau Collège Bird. Pour compléter la journée du vendredi, deux rencontres sont à l’affiche dans la catégorie open.

Pour l’occasion, l’institution mixte Étoiles des chiffres (IMEC), tenante du titre, jouera contre collège Frères Bouvier et le Collège mixte Cœurs-Unis se mesurera au Collège Victor Barolette.

Samedi, on jouera chez les minimes garçons, le Collège St-Pierre, champion en titre, affronte le Collège mixte Cœurs-Unis. Dans la catégorie cadette garçon, les champions de l’Institution Saint-Louis de Gonzague vont croiser le fer avec les élèves du Collège Saint-Pierre. Chez les juniors, le Collège Vision de l’excellence prendra son baptême de feu face à Collège Saint-Pierre. Pour compléter les rencontres de l’année 2017, car le championnat observera une pause avant de reprendre en janvier 2018, le Collège Michel D. Ronsard affronte le Collège Saint-François de Tour.

 

About the Author

Leave a Reply

*