(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Le barreau de Port-au-Prince met le cap sur le 32e Congrès de la CIB

Source Jhuan Vladmir Hans Mombrun | Le Nouvelliste

 

Le conseil de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince prévoit d’organiser, du 6 au 9 décembre prochain, le 32e Congrès de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune (CIB) à Port-au-Prince. En prélude à ce congrès, le Centre international de formation en Afrique francophone (CIFAF) réalisera de concert avec le barreau de Port-au-Prince, les 4 et 5 décembre 2017, une session de formation à l’intention des jeunes avocats.

 

 

Ayant pour thème « Les avocats francophones au service du développement économique et social », cet évènement à caractère scientifique sera, aux dires du bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Stanley Gaston, « un grand moment de partage, d’altérité et d’enrichissement du patrimoine des barreaux francophones ». C’est « un réel plaisir » pour lui de recevoir les différentes délégations qui, lorsqu’elles s’en iront, seront « enivré[es] de félicité et obsédé[es] par le désir d’habiter en Haïti ».

Selon lui, notre pays possède plusieurs avantages qui feront de ce congrès un succès. « Sur le plan logistique, une gamme d’hôtels de très haute qualité sont disponibles à des prix abordables. […] La culture dans toute sa mosaïque: -art culinaire, danse, musique, peinture, littérature, patrimoine bâti, site naturel-, les divertissements proposés ainsi que le relief singulier d’Haïti concourront à un partage d’expériences qui mérite d’être vécu au moins une fois dans une vie », a-t-il relaté.

Le président de la Fédération des barreaux d’Haïti et administrateur de la CIB souligne aussi les « innovations au congrès, particulièrement l’hymne des avocats du monde et le traitement d’un des sujets à travers un procès contradictoire ». « Dans le but de resserrer les liens de confraternité et de solidarité, des alternatives, comme l’hébergement et le covoiturage par des confrères haïtiens peuvent être offertes », a-t-il poursuivi.

Programmation du 32e Congrès de la CIB

Au menu de la première journée, suite à la cérémonie d’ouverture et l’allocution scientifique inaugurale, trois conférences avec des panélistes différents seront données sur des thématiques telles que la « Sécurité juridique et procès équitable en droit des affaires », « Les droits sociaux fondamentaux, vecteurs de développement économique » et sur l’ « Accessibilité et clarté de l’information juridique, conditions de l’Etat de droit » où il sera question de présenter les « Editeurs partenaires » et « Educaloi ».

La seconde journée sera marquée par un procès contradictoire sur le sujet : « Justice publique vs justice privée – la question de l’arbitrage », et l’assemblée générale des bâtonniers des barreaux membres de la CIB. Trois autres exposés auront lieu et traiteront successivement de «La protection des investissements et les droits fondamentaux des populations », de « La place des jeunes avocats au sein des institutions de la profession : une règle de bonne gouvernance ? » et des « droits des femmes, conditions du développement économique et social ».

Trois ateliers au choix suivront et porteront sur des questions diverses telle que « Lutter contre la corruption et l’impunité », « Eradiquer les détentions provisoires arbitraires » et « L’avocat, protecteur des enfants ». Le concours d’art oratoire de la CIB, l’assemblée générale de la CIB (rapport d’activité du secrétaire général de la CIB, rapport financier du trésorier, adoption des résolutions, désignation du barreau hôte du 34e Congrès) et le dîner de gala seront aussi au menu de la troisième journée. Une excursion est prévue pour clôturer l’évènement.

About the Author

Leave a Reply

*