(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

L’affaire de falsification de chèques au MICT, 7 autres individus épinglés

Source Ruth Cadet | Le Nouvelliste

 

 

Suite à l’arrestation de huit individus dans le cadre de l’affaire des chèques dupliqués au ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), de nouvelles interpellations ont eu lieu. Sept personnes sont épinglées par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Ce qui fait un total de 15 individus arrêtés dans le cadre de cette affaire, a fait savoir le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Ocnam Clamé Daméus, lors d’un point de presse donné le lundi 27 novembre, conjointement avec le titulaire du MICT, Max Rudolph Saint Albin.

Un inspecteur de police figure parmi les individus appréhendés dans le cadre de ce scandale de falsification de chèques au MICT. Angelo Verrier, Dieufferson Compère, Martine Laurent, Guivens Casséus, Junior Chéry, Gena Legros, Apollon Joseph, Viermo Henry, Fabiola Jean Fanéus Joseph, Succès Dornelet, Génélus Carline, sont entre autres individus arrêtés dans le cadre de cette affaire.

« C’est un réseau de faussaires ayant des gens qui travaillent dans des institutions publiques et privées », a précisé le chef de la poursuite, affirmant que grâce à la collaboration du P.D.G. de l’UCO Bureau de change, André Jacques Baudelaire, épinglé dans cette affaire, le parquet de Port-au-Prince a déjà identifié d’autres individus au sein de l’administration publique.

D’autres enquêtes sont ouvertes dans les différents ministères afin de détecter des cas similaires, a précisé le chef de la poursuite, ajoutant que cette situation n’est pas nouvelle, puisqu’elle existe depuis 25 ans dans l’administration.

Le chef de la poursuite, qui se dit déterminé à combattre la corruption, a mis en garde tous les individus qui s’adonnent à des actes de corruption. A cet effet, il demande à l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) et l’Unité centrale de renseignements financiers (UCREF) de lui communiquer les copies conformes des dossiers relatifs aux cas de corruption.

Plusieurs institutions privées, notamment les banques, sont victimes des membres de ce réseau, a fait remarquer, pour sa part, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Max Rudolph Saint-Albin, qui dit féliciter la diligence du ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Heidi Fortuné et le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince qui ont diligenté une enquête et déclenché une poursuite dans le cadre de ce dossier.

Le mardi 31 octobre 2017, le substitut commissaire du gouvernement Claude Jean avait auditionné sept employés du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales. Il s’agit du directeur administratif, du comptable en chef et son assistant, deux secrétaires affectés à la comptabilité, un chauffeur et un autre employé. Le P.D.G. de l’UCO Bureau de change, André Jacques Baudelaire, ainsi que trois de ses employés font également partie des personnes interpellées.

 

About the Author

Leave a Reply

*