(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

La DG du MHAVE, Yolette Mengual doit être jugée par un tribunal criminel a décidé le juge Morin

Le juge d’instruction, Jean Wilner Morin, a estimé qu’il existe assez de charges et indices concordants pour renvoyer Yolette Mengual par devant le tribunal criminel sans assistance de jury pour être jugé pour des faits qui lui sont reprochés

Port-au-Prince, mercredi 5 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Nommée Directrice Générale du MHAVE (Ministère des Haïtiens Vivant à l’Étranger) par le président Jovenel Moise malgré les accusations de corruption portées contre elle dans le cadre de ses fonctions de conseillère électorale, Yolette Mengual, se retrouve une fois de plus dans la tourmente.

Formellement inculpée, l’ancienne collègue de Pierre Louis Opont au Conseil Électorale Provisoire est renvoyée au tribunal criminel sans assistance de jury pour y être jugée pour fraude électorale, forfaiture, abus de confiance, enrichissement illicite, pots de vin et corruption, suivant une ordonnance rendue par le juge d’instruction Jean Wilner Morin.

Qualifiée de « compétence rare » par le chef de l’état qui affirmait qu’il ne pouvait se passer de ses services, Yolette Mengual, si elle n’interjette appel dans un délai de dix jours francs, sera prise de corps et déposée au pénitencier national en attendant son jugement. Il en est de même pour Juniace Pierre qui est également inculpé dans ce dossier.

Gérald Jean, par contre, échappe à toute poursuite pour absence de l’élément psychologique de l’infraction. Ayant volontairement collaboré avec la justice, l’ancien candidat à la députation dans le Nord’Est est d’ailleurs celui qui a révélé au public et aux autorités les mauvaises pratiques de l’inculpée.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, océan, ciel, montagne, plein air, eau et nature

 

About the Author

Leave a Reply

*