(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Justice : Le Collectif Défenseurs Plus dénonce toute politisation et vassalisation de la justice durant les assises criminelles en Haïti

P-au-P, 27 juil. 2018 [AlterPresse] — Le Collectif Défenseurs Plus dénonce toute politisation et vassalisation de la justice, durant les assises criminelles, dans une note de presse en date du 26 juillet 2018, transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

La classe sociale et la couleur d’une personne ne doivent pas être mises en relief, lors d’une procédure judiciaire, met en garde le Collectif Défenseurs Plus.

Le Collectif Défenseurs Plus dénonce « avec la plus grande colère possible, le comportement déshonorant de certains acteurs du système judiciaire, qui voudraient le vassaliser, le politiser, le domestiquer, le monnayer, au détriment de la société ».

La justice haïtienne trouvera sa vertu, en tablant sur les fondements de principe et les maximes du droit, préconise-t-il.

La décision, en date du mercredi 4 juillet 2018, du tribunal de première instance de Saint-Marc (département de l’Artibonite / Nord), consistant à condamner les personnes impliquées dans la mort du citoyen ghanéen Todd Marc Oscar, est saluée par le Collectif Défenseurs Plus.

De passage en Haïti pour des affaires personnelles, le Ghanéen Todd Marc Oscar a été assassiné, dans la nuit du 15 juillet 2015, dans la localité de Mireault, troisième section communale de Petite-Rivière de l’Artibonite, puis abandonné dans un courant d’eau du canal « Brown Wood », communément appelé Bannan Nout, rapporte l’organisme de défense de droits humains.

La décision de rendre justice aux familles de la victime constitue une valorisation du respect fondamental du droit à la vie, de toute personne se trouvant sur le territoire national, souligne le Collectif Défenseurs Plus, qui encourage toutes les juridictions du pays à s’inspirer, dans des cas spécifiques, de l’approche adoptée par le tribunal civil de Saint-Marc (Artibonite).

About the Author

Leave a Reply

*