(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Haïti/USA – Migration: Une loi pour étendre le TPS adoptée par le premier Comité du Sénat

Source HL/ HaïtiLibre 

 

Jeudi, une loi parrainée par la Sénatrice Daphne Campbell (D-Miami) qui appelle le Président des États-Unis, le Secrétaire du Département d’État des États-Unis et le Secrétaire du Département de la Sécurité intérieure des États-Unis à étendre le programme connu sous  le nom de « Temporary Protected Status » (TPS) a été adopté par le premier Comité du Sénat.


Le SM 442, qui demande l’extension du TPS pendant au moins 18 mois au-delà de la date limite d’expulsion prévue le 22 janvier 2018, a obtenu le soutien du Comité sénatorial des affaires militaires et des anciens combattants par un vote de 6-2. À l’heure actuelle, plus de 58,000 Haïtiens qui ont fui en Floride à la suite de catastrophes naturelles et économiques en Haïti font face à une expulsion imminente si le délai n’est pas prolongé.

La Sénatrice Campbell a également annoncé le dépôt d’une mesure distincte appelant le Congrès à adopter l’extension de la Loi sur la protection du statut des réfugiés admissibles avec résidence établie (Extending Status Protection for Eligible Refugees with Established Residency Act – ESPERER), http://www.haitilibre.com/article-22692-haiti-flash-vers-une-residence-permanente-pour-les-immigres-beneficiant-du-tps.html un projet de loi bipartisan qui accorderait un statut juridique permanent à plus de 300,000 migrants d’Haïti, du Honduras, du Nicaragua et du Salvador.


« Ces réfugiés ont fuit aux États-Unis après des crises dévastatrices dans leur propre pays », a déclaré la Sénatrice Campbell « Ils ont construit des vies fructueuses et productives en Floride et sont la preuve du Rêve Américain par tous les standards, ils ne doivent pas être forcés d’abandonner tout ce qu’ils ont accompli à cause d’un agenda politique mal conçu »


« ESPERER » (« espoir » en français) permettrait aux migrants qui ont reçu la protection du TPS et qui sont arrivés aux États-Unis avant le 13 janvier 2011 d’adapter leur statut, au statut de résident permanent légal. Mais seulement si le Congrès passe la loi.


Le SM 888 de la Sénatrice Campbell exhorte le Congrès à agir rapidement sur la mesure, et à éliminer les prolongations temporaires inutiles qui ont empoisonné le programme et ajouté à l’incertitude à laquelle ces personnes continuent de faire face.


« Ils ont perdu leur maison et leur mode de vie une fois » a déclaré la Sénatrice Campbell « Dans un pays qui invite les réfugiés à bras ouverts, ils ne devraient pas être forcés de les perdre à nouveau ».

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-22732-haiti-actualite-zapping.html
http://www.haitilibre.com/article-22623-haiti-usa-frederica-wilson-presente-une-resolution-pour-etendre-le-tps-aux-haitiens.html
http://www.haitilibre.com/article-22604-haiti-flash-renouvellement-du-tps-incertain-58-000-haitiens-risquent-l-expulsion-des-usa.html
http://www.haitilibre.com/article-21016-haiti-flash-prolongation-du-tps-pour-6-mois-officiel.html

About the Author

Leave a Reply

*