(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Haiti-Société : Rebondissement dans l’affaire “Mechans-T”, un mandat d’amener a été lancé à l’endroit du rappeur

Source Noada Batista AIMÉ | HPN

 

Suite à la publication de la video qui a fait la une sur  les réseaux sociaux, un mandat d’amener a été émis par le commissaire du gouvernement de miragôane le 15 Avril dernier à l’encontre du rappeur Jonathan Wens Desir plus connu sous le pseudo de “Mechans-T”.


Une video  qualifiée d’atteint à la pudeur et aux bonnes mœurs selon les déclarations du commissaire Kensly Bejamin.

L’article 282 du Code pénal haïtien  stipule  que” quiconque aura attenté aux mœurs, en excitant, favorisant ou facilitant habituellement la débauche ou la corruption de la jeunesse, de l’un ou de l’autre sexe au-dessous de l’âge de vingt-et-un ans, sera puni d’un emprisonnement de six mois à deux ans” fait remarquer le chef du parquet de Miragoane.


Toutefois, l’acte, débouché sur une condamnation, est réprimé par l’article 278 qui précise  que


« Toute personne qui aura commis un outrage public à la pudeur sera punie d’un emprisonnement de trois mois à un an, et d’une amende de seize  à quarante-huit gourdes.-

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de miragôane, a saisi les prérogatives que lui confère l’article 30 du code d’instruction criminelle pour lancer ce mandat   d’amener contre le rappeur au parquet de Miragôane.

Une video montrant Stela Pierre Michel, une jeune adolescente de Miragoane, dans une scène pornographique a choqué une bonne partie de la population de cette ville lors d’un programme récréatif où le rappeur a été invité à performer.

 

About the Author

Leave a Reply

*