(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Haïti remporte la Copa Hispaniola

En battant à la surprise quasi générale la République dominicaine en finale (12-10), le dimanche 16 septembre au Centre Olympique d’Albergue, la sélection haïtienne de basket 3×3, au terme d’un parcours sans faute en phase de poule, devient la championne de la première édition du tournoi « Copa Hispaniola », supervisé, par l’expert – instructeur de la FIBA, Angel Martinez.

Sur la ligne de départ, douze équipes, réparties en trois groupes de quatre. À l’arrivée, contre toute attente, c’est la sélection haïtienne, malgré la présence de celle de la République dominicaine, médaillée d’argent aux jeux de Barranquilla, Colombie 2018, qui allait surclasser ses adversaires pour repartir avec les médailles d’or réservées à l’équipe championne de la compétition.

Haïti intraitable en phase de poule

Tout a commencé le samedi 15 septembre en phase de poule où Haïti, impitoyable, a gagné contre Nagua (16-12). Pour matérialiser ce succès, Walter Dutelien Didier, désigné MVP de la rencontre, a inscrit 7 points devant Emerson Jean François (4), Peterson Léon (3) et Grégory Molton (2). Il faut dire que Haïti a eu une petite frayeur, car Peterson, avant que les arbitres mettent un terme à la rencontre, avait laissé sa place pour cause de blessure.

Pour terrasser non sans peine l’équipe de Cotui (11-9), Haïti, pour son deuxième match dans le groupe B, a dû puiser dans ses ressources. En effet, menée au score, la sélection haïtienne est revenue dans la rencontre grâce à Walter Dutelien Didier (6 points). Ce dernier, « on fire », a fait des misères aux Dominicains. Tout compte fait, les protégés de Romuald Timothée, en état de grâce, ont signé une deuxième victoire consécutive pour se hisser en demi-finale.

Pour compléter la phase de poule, la sélection haïtienne, bien qu’elle soit privée de Peterson Léon, a eu raison de San Cristobal (16-11). À défaut de Walter (1 point), c’est Grégory Molton, l’air révolté, qui a pris les commandes de l’équipe haïtienne avec 9 points inscrits devant Emerson Jean François (5).

En demi-finale, Haïti, intraitable et très en jambe, a fait plier l’équipe de Mauricio Baez (21-16) pour valider son billet pour la finale. Avant la finale, le parcours de l’équipe nationale (4 matches pour autant de victoires) a étonné plus d’un pour répéter Alph P. Ulysse, vice-président de la fédération haïtienne de basket-ball.

Haïti bat la République dominicaine

Médaillée d’argent aux jeux Centre Amérique et Caraïbe 2018, appelés Jeux de Barranquilla, tenus en Colombie (24 juillet au 5 août), la sélection dominicaine, emmenée par Reyson Beato, Adonis Nunez, Cesar Alejandro Reyes Quezada et Esteban Bautista, s’est fait piéger par une talentueuse équipe haïtienne ayant fait preuve également d’une grande confiance dans cette compétition.

Pour s’emparer des récompenses réservées à l’équipe championne de la première édition du tournoi, baptisé « Copa hispaniola », l’équipe haïtienne, composée de Peterson Léon, Walter Dutelien Didier, Emerson Jean François et Grégory Molton, a dû sortir le grand jeu pour s’imposer (12-10) face à la sélection dominicaine. Vexés, les Dominicains, battus par les Haïtiens, ne se sont pas présentés pour s’emparer de leurs médailles d’argent.

Auréolée du titre de champion de la première édition du tournoi, la sélection haïtienne de basket 3×3 est invitée à prendre part, les 6 et 7 octobre 2018 en République dominicaine, à la coupe des Petites Antilles. Pour confirmer sa participation, Haïti a jusqu’au 30 septembre.

En proie à des difficultés d’ordre financier, la fédération haïtienne de basket-ball, pas euphorique du succès de son équipe nationale de basket 3×3 au tournoi de la « Copa Hispaniola », tenu en terre voisine (15 et 16 septembre), mais très fière, appelle déjà au secours pour permettre à Haïti de prendre part à la coupe des Petites Antilles qui doit réunir Antigua-et-Barbuda, Barbade, Saint-Vincent-et-Grenadines et évidemment le pays hôte, la République dominicaine.

About the Author

Leave a Reply

*