(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Haïti – Environnement : Construction d’une usine de transformation de déchets en énergie verte

Source SL/ HaïtiLibre

 

« Lakay Vèt », est une jeune entreprise haïtienne qui va utiliser le procédé de compostage anaérobique pour transformer les déchets de biomasse d’Haïti en ressources riches, abordables, qui retourneront dans l’économie haïtienne.

L’usine recevra des camions de déchets municipaux mélangés qui seront séparés en matières organiques (déchets de marché etc…) et les matériaux non organiques (métaux, plastiques etc…). Les matériaux non organique seront triés, mis en balles et utilisés localement et vendu sur le marché international du recyclage. La matière organique sera traitée dans un composteur anaérobique, qui produira :

Du biofertilisant pour les agriculteurs haïtiens en tant qu’alternative écologique, locale, aux engrais synthétiques inabordables actuellement disponibles ;

Du biogaz pouvant être utilisé pour produire de l’énergie électrique par des micro réseaux, comme carburant vert pour des véhicules non polluant et comme combustible propre pour la cuisson.

Rappelons que la zone métropolitaine de Port-au-Prince produit chaque jour plus de 2,200 tonnes de déchets mixtes. En 2010, une étude réalisée sur la composition des déchets en Haïti avait révélé qu’entre 65 et 75% des déchets étaient constitués de matières organiques, dont 7% de plastiques et 3% de métaux. Cela signifie qu’Haïti, comme d’autres pays de la Caraïbes, a un énorme potentiel bioénergétique. L’objectif de « Lakay Vèt » est d’utiliser le potentiel bioénergétique d’Haïti pour transformer l’économie haïtienne et promouvoir une Haïti forte et durable.

En savoir plus sur le promoteur :
L’ingénieur en aérospatial, Sébastien Benoit est né à Port-au-Prince. Après ses études aux États-Unis ou il a développé ses connaissances et compétences dont il avait besoin il est retourner en Haïti pour créer « Lakay Vèt », la première étape d’un long voyage. Sébastien Benoit co fondateur de l’entreprise avec l’ingénieur mécanique, McKinnley Workman, espère faire de cette première installation un succès et grandir jusqu’à servir les diverses municipalités d’Haïti « La biomasse en Haïti a un potentiel de ressources inexploité inimaginable et je suis fier de construire une société haïtienne qui travaillera pour résoudre les problèmes de déchets, d’énergie et d’agriculture en Haïti ».

About the Author

Leave a Reply

*