(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Haïti enterre « une belle âme » (Multimédia)

P-au-P, 09 janv. 2018 [AlterPresse] — Un dernier hommage à été rendu, ce 9 janvier, à l’anthropologue, professeure d’Université et prêtresse vodou, Rachel Beauvoir Dominique, désignée comme « une belle âme », lors de ses funérailles chantées à Lakou Bovwa , Mariani (périphérie sud), observe l’agence en ligne AlterPresse.

De nombreuses personnalités ont pu se recueillir devant la dépouille exposée dans une chambre décorée de foulards rouges, jaunes et bleus, ainsi qu’un drapeau vodou.

Suivant le rituel Bohoun, des prêtres, prêtresses vodou ainsi que l’assistance ont entonné des refrains propres à accompagner la défunte dans sa “traversée”.

La cérémonie s’est déroulée sous les auspices de l’Ati national Joseph Fritzner Comas, dans une cour boisée.

L’architecte Didier Dominique, époux de la défunte, a exprimé sa gratitude pour les multiples réactions enregistrées suite à l’annonce du décès.

Exprimant son amour pour son épouse, il a ravivé l’émotion de l’assistance, lorsqu’il a déclaré qu’il aurait voulu changer de place avec Rachel, mais que cette dernière serait trop triste, tel qu’il l’est lui-même.

On a noté la présence des anciens premiers ministres Evans Paul, Michelle Pierre-Louis, de la conseillère électorale Marie-Frantz Joachim, de deux anciennes ministres à la condition féminine et aux droits de la femme, Lyse Marie Dejean et Marie Laurence Jocelyn Lassègue, de l’ex ministre des finances, Marie Michel Rey, de l’ancien titulaire des travaux publics, Frantz Verella, du député Jean-Robert Bossé et de plusieurs responsables politiques.

Une délégation de l’académie créole haïtienne ayant à sa tête le président du Conseil d’administration de l’académie, le pasteur Jean Pauris Jean-Baptiste, était présente.

Des professeurs de l’Université d’état d’haiti (Ueh) tels que Roosevelt Millard, Hancy Pierre, John Picar Byron, Anselme Rémy, Camille Chalmers et Juno Felix ont également assisté aux obsèques.

« Je suis là avec un sentiment de respect pour Rachel qui a consacré toute sa vie au vodou » a déclaré l’ancien premier ministre Evans Paul, profitant pour souhaiter l’humilité, la sagesse à tout le monde pour l’année 2018.

Rachel Beauvoir a reçu sa formation en tant qu’anthropologue de la culture aux Universités Tufts (Boston, Etats-Unis d’Amérique) et d’Oxford (Grande Bretagne).

Elle est coauteure, avec Didier Dominique, de l’ouvrage Savalou E, publié en 2003 aux Editions du Centre international de documentation et d’Information haïtienne, caribéenne et afro-canadienne (Cidihca), fondé en 1983, à Montréal.

Le livre qui traite du vodou haïtien, a reçu le premier prix « Casa de las Americas » de la Havane (Cuba) en 1989.

Elle est aussi auteure de « L’ancienne cathédrale de Port-au-Prince », ouvrage publié en 1991 ainsi que de nombreux articles, publiés sur la société et la tradition contemporaine.

Membre fondatrice de Fondations dédiées à la préservation des traditions culturelles haïtiennes, elle a été également récipiendaire de la Médaille Jean Price-Mars, de l’Université d’État d’Haïti (Ueh).

Elle était l’unique héritière de sang en Haïti du “hounfò” de Mariani (au sud de Port-au-Prince), laissé par son défunt père, l’ancien Ati national Max Beauvoir aux initiés.

About the Author

Leave a Reply

*