(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Haïti en quête d’une qualification à Nicaragua

Source Jessica Jean | Le National

 

 

Au présage de la dernière phase des éliminatoires de la Coupe du monde Uruguay 2018, qui se déroulera à Nicaragua du 19 au 29 avril prochain, la sélection nationale des moins de 17 ans féminines, entrainée par Fiorda Charles, entame les préparations afin de doubler l’exploit haïtien dans la compétition.

Si cette sélection a passé avec brio l ’a v a n t – d e r n i è r e phase, déroulée à Port-au-Prince, la bande à Melchie Daelle Dumornay dit Corventina double d’effort au centre FIFA Goal, s’entraînant deux fois par jour, dans des conditions adéquates. Au début de la journée, elle réalise une séance sur le terrain, passant par la salle de musculation avant de se rendre à la cafétéria où elles doivent prendre leur déjeuner. Par la suite, elles se sont rendues à l’école qui est l’une des priorités du Camp Nou.

Voulant suivre les pas des héroïnes de la catégorie des moins de vingt ans, l’équipe haïtienne des moins de 17 ans féminine affiche une motivation et une détermination intense. Ce qui, en grande partie, peut aider le groupe à préparer cette ultime et décisive phase, surtout sur le plan moral. Pour Corventina, la capitaine de la sélection nationale des moins de 17 ans, « la route est déjà tracée par les plus grandes. Si elles ont été préparées au Camp Nou et qu’elles se sont qualifiées, nous pouvons aussi le faire. Nous travaillons intensément afin de ne pas ébranler face à aucune équipe, car le véritable secret du succès reste le travail continu », a-t-elle dévoilé. Elle profite, par ailleurs, de remercier tous ceux, d’une certaine manière, qui ont supporté la sélection, tout en lançant un appel à la solidarité.

Pour Fiorda Charles, entraîneuse de cette sélection, le groupe ne va pas connaître de modification. Interrogée sur les expatriées qui, habituellement, renforcent l’équipe, « l’équipe haïtienne s’entraîne depuis plus de deux mois, il serait injuste qu’on introduise parmi elles des filles qui n’ont pas subi une telle préparation », a avancé la technicienne sur le terrain du centre de la FIFA.

L’équipe haïtienne envisage de laisser le pays, le 8 avril 2018, en direction de Miami afin de passer 10 jours de préparation dans de meilleures conditions. Choisissant, entre autres, un hôtel correspondant à la dimension du groupe. Pour y parvenir, la Fédération, par le biais de son président, le docteur Yves Jean Bart, appelle les autorités à assumer leurs responsabilités.

Par ailleurs, le responsable de la Fédération a annoncé que la catégorie masculine des moins de 16 ans a été invitée dans le Championnat du monde de cette catégorie. Le calendrier de cette sélection est coriace avec des adversaires comme la France, le Portugal et l’Argentine. Cependant, à 22 jours du voyage, la FHF fait face à de nombreuses difficultés, ce qui compromet la chance de ces jeunes de se frotter à ces grandes nations.

Rappelons, la sélection nationale des moins de 17 ans n’a pas disputé la première phase, car elle allait recevoir la deuxième phase. La bande à Corventina a brillé dans cette phase où elle avait eu raison de tous ses adversaires, le Cuba 3-0, le Porto-Rico 3-0 et s’emparer des Bermudes en finale 4-1. Pour cette dernière phase, l’équipe haïtienne se trouve dans le groupe A avec le Mexique, le Porto-Rico et le Nicaragua. Alors que le groupe B est composé du Costa-Rica, du Canada, des États-Unis et des Bermudes.

 

About the Author

Leave a Reply

*