USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti – Politique : Le Ministre Vincent déplore la «frénésie obsessionnelle de certains magistrats»

Haïti - Politique : Le Ministre Vincent déplore la «frénésie obsessionnelle de certains magistrats»

Me Rockfeller Vincent, Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, a condamné « la tentative de coup d’État et d’attentat contre la vie du Président de la République, Jovenel Moïse dont le mandat constitutionnel de 5 ans arrive à expiration le 7 février 2022, » lit-on dans une note de presse

Par ailleurs, le Ministre Vincent juge « indigne et avilissante la participation du Magistrat à la Cour de Cassation, lvickel Dabrezil et d’une Inspectrice Générale de la Police Nationale d’Haïti, Marie Louise Gauthier arrêtées en flant délit lors du coup d’État déjoué » https://www.haitilibre.com/article-32966-haiti-flash-coup-d-etat-dejoue-tous-les-details-officiels.html

De plus, il déplore la « frénésie obsessionnelle de certains magistrats, sous la haute manipulation des forces anti-démocratiques et putschistes, de s’accaparer du pouvoir politique, par n’importe quel moyen, en violant malhonnêtement les prescrits de la Constitution et les dispositions de la loi du 27 novembre 2007 portant Statut de la Magistrature, notamment en son article 5 qui stipule qui stipule ” Toute action ou manifestation politique de nature partisane est interdite aux juges et aux officiers du Ministère Public.” »

Enfin, le Ministre de la Justice « prend acte de l’égarement du Magistrat Joseph Mécène Jean Louis qui, en commettant cet acte illégal et inconstitutionnel, frisant la folie, décide de tourner Je dos à son titre de magistrat appartenant à un Pouvoir apolitique. »

Le Ministre Vincent conclus en enjoigant les Parquets de la République et la Police Nationale d’Haïti « à prendre toutes les mesures coercitives qui s’imposent en vue maintenir l’ordre et l’intégrité des institutions républicaines ».

Par ailleurs Me René Sylvestre, le Président de la Cour de cassation, se dit étonné que certains juges s’associent à la démarche de l’opposition en vue de choisir un juge comme Président provisoire pour remplacer le Chef de l’État.

Me Sylvestre promet de continuer à respecter la constitutionet de rester un « digne et loyal magistrat ». Il invite ses collègues à se démarquer de la politique, il les exhorte à rester loin de la politique et de la partisannerie et tente de décourager certains de ses collègues Magistrats qui rêvent de devenir un jour le prochain Président provisoire.

HL/ SL/ HaïtiLibre

About the Author

Leave a Reply

*