USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Marc-Evens Lebrun, Luckenson Jean et Webster Corneille : lauréats du prix Chaffanjon 2020

Les gagnants de la 7e édition du Reportage multimédia Philippe Chaffanjon ont été dévoilés ce jeudi 8 octobre 2020. Nos compatriotes Marc Evens Lebrun, Webster Corneille et Luckenson Jean sont les heureux lauréats haïtiens de ce grand prix. Ils ont reçu cette distinction pour leur travail intitulé « Haïti : À la rencontre des filles vendues ».

Le prix Chaffanjon récompense chaque année deux reportages multimédias, l’un publié sur un site français et l’autre sur un site haïtien. Cette année, c’est le résultat du travail de trois collaborateurs qui remporte le gros lot. En effet, Marc Evens Lebrun, Webster Corneille et Luckenson Jean ont ensemble produit « Haïti : À la rencontre des filles vendues », un reportage multimédia qui traite d’une pratique de vente de filles dans la commune de Verettes dans le département de l’Artibonite.

Contacté autour de ce nouveau trophée qui s’ajoute à son palmarès, Marc Evens Lebrun, de qui l’idée de ce travail a émané, nous a allègrement exprimé sa fierté de voir son travail distingué. « Ce reportage me permet d’inscrire mon nom dans les palmarès d’un prestigieux prix francophone et international. Je ressens de la satisfaction car ce prix me rapporte une marque de reconnaissance auprès de mes paires. Ma plus grande satisfaction est pourtant d’avoir levé le voile sur une pratique qui viole les droits fondamentaux des jeunes filles de Demare dans la commune de Verettes », indique le journaliste. Pour lui, ce travail est aussi une preuve que l’enquête, quoique peu exploitée en Haïti, peut être une source de contribution au changement du pays.

Ce reportage multimédia s’est matérialisé après que Marc Evens Lebrun eut visionné une vidéo sur la page Facebook de la journaliste et travailleuse sociale Sophonie Louis. Dans la vidéo en question, un directeur d’école raconte que dans la localité de Demare, des hommes offrent de l’argent à des familles dans l’idée de s’accaparer de leurs filles comme femmes ou concubines. « Suite à cette vidéo, j’ai lancé des investigations et après plusieurs mois d’autres collègues journalistes m’ont aidé à pister des détails ; jusqu’à ce que je me rende à Verettes en juillet et décembre 2019, en plein peyi lòk, pour réaliser le reportage », nous raconte le lauréat.

En ce qui concerne ses collaborateurs sur ce dossier, leur choix s’est naturellement imposé vu qu’il était journaliste de Loop Haïti (média sur lequel le travail a été publié) à cette époque. Webster Corneille et Luckenson Jean étaient déjà des collaborateurs. Le premier s’est occupé de la relecture, entre autres, le second est le photojournaliste qui a accompagné Marc Evens Augustin sur le terrain. « Haïti : À la rencontre des filles vendues » est sorti en deux temps : une première partie en juillet et l’autre en décembre 2019.

Si la cérémonie de remise de prix a été décalée à cause de la Covid-19, les inscriptions pour la nouvelle édition sont d’ores et déjà lancées.

Glorieuse Nelson

About the Author

Leave a Reply

*