USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Les jeunes qui ont marqué l’année 2020 ! (Selon Ticket Magazine)

À année exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! Pour la première fois cette année, certains des jeunes dans cette liste ont plus de 30 ans. Ils ont tout au plus trente-cinq ans, ont de grandes ambitions et une influence certaine sur leurs semblables. Au-delà de leur présence sur les réseaux sociaux, ils portent un projet réel, et peuvent chacun dans sa sphère d’activité être un modèle, une source d’inspiration pour ses congénères. Ticket vous présente seize jeunes qui ont, à leur manière, par leur initiative ou les distinctions reçues, marqué l’actualité en Haïti en 2020.

Abi

Grand favori avant la finale, Abi, natif de Fonds-des-Nègres, a remporté le dimanche 13 juin 2020 l’édition de « The Voice » France, avec 53,4 % des votes, Coaché par Pascal Obispo, Abimaël Bernadoth, de son vrai nom, a vécu en Haïti avant de rejoindre sa famille en France. Avec un parcours sans faute, émaillé de gloire, le jeune multi-instrumentiste a ému les juges et toute la France lors de son passage à l’émission très prisée.

AndyBeatz

Connu pour être celui qui propose une autre approche de la musique rabòday, et surtout pour un slogan hyper populaire chez les party people (AndyBeatz pete chawa !), ce beatmaker de 21 ans s’est particulièrement distingué au cours de cette année. Sa performance virtuelle, l’une des rares réalisées dans cette tendance musicale sur la toile, avait conquis plus d’un pendant la période de « confinement ». Son morceau « Ban m bill m ap peye » figure incontestablement parmi les hits rabòday de cette année.

Angelo Waby Exilus

Ayant passé par le Brésil avant de rejoindre le championnat haïtien de football professionnel, il a été une véritable terreur des surfaces avec 12 buts en 17 matches, dont quatre doublés. Il faut remonter le temps pour retrouver un joueur aussi prolifique dans la compétition reine du pays. Si son équipe n’a pas eu la chance de jouer les play-offs, Angelo Waby Exilus peut s’enorgueillir de terminer cette année meilleur buteur du championnat national de D1.

Ashley Prudent Salomon

Jeune coach émérite qui a gravi tous les échelons du basket-ball haïtien (joueur, coach et sélectionneur nationale de l’équipe 3×3), il a, durant toute carrière, disputé 25 finales avec l’équipe de l’IHECE pour 21 victoires. Cette année, il s’est offert le doublé historique (une première en Haïti), le titre universitaire et celui du plus grand championnat de basket du pays, l’ASHBAC, en battant en finale l’indéboulonnable le coach Sébastian Pétion. De fait, il compte à son actif 22 titres pour 28 finales jouées.

Fednaëlle François 

Ticket Magazine la découvre dans la série “Elle a tout gâché”. Et jamais on ne s’est arrêté de la suivre pour son talent. A 28 ans, elle arrive à incarner avec brio une épouse délaissée par son mari pour une plus jeune et plus disponible pour les jeux au lit. Ce dernier lui reproche de trop se concentrer sur sa carrière qu’à lui procurer de l’affection. L’actrice, quoique partie de ce feuilleton, s’est fait remarquer grâce à son talent et compte à son actif tant de rôles majeurs dans des films comme “ La sorcière d’un foyer” ou d’autres séries dont “Ban m m ap ba w”. La native de La Gonâve est très sollicitée par les fans sur les réseaux. On lui souhaite le meilleur pour 2021. 

Frantzie Wendell Monexile

Gagnante du concours international Plume d’Or, la jeune Cayenne est désormais une star dans sa ville natale. À 20 ans, Frantzie Wendell Monexile peut se targuer d’avoir déjà beaucoup essayé. Elle se décrit comme une passante pressée, une battante. La jeune fille a déjà beaucoup à son compteur. En plus d’avoir participé à un concours de beauté et au célèbre concours de chant Soleil d’Été à tout juste 12 ans, elle est en passe de boucler des études en français et suit des cours de sciences juridiques, en deuxième année. Le sacre de Frantzie Wendell Monexile est historique. C’est la première Haïtienne à avoir remporté le premier prix au niveau mondial.

Jean Garmel Buteau

Il s’est révélé au grand public en 2017 grâce au concours de chant « Noël Caraïbes », qu’il remporte à l’âge de 9 ans. Cette année, Jean Garmel revient au-devant de la scène et fait sensation sur une collaboration avec le chanteur K-Dilak : « Yo pa kapab ankò ». Une chanson à travers laquelle ce garçon de 11 ans incarne le rôle d’un enfant des rues et se fait porte-parole de ce problème majeur et récurrent de la société haïtienne.

Jeff Oka

Jeff Veillard, plus connu sous le nom de Jeff Oka, est la révélation de l’année 2020 sur les réseaux sociaux. Ce jeune comédien qui se revendique le titre du Président de la gent masculine est venu au monde le 1er août 1993, à Morne Lazare, Pétion-Ville. Rares sont les gens qui parviennent à faire rire toutes les couches de la société et toutes les tranches d’âge. Jeff Oka, sans faire trop d’efforts, a réussi à dire des vérités de façon originale mais tellement hilarante ! Imaginez-vous une année aussi dure que 2020 sans l’humour de ce dernier ? Avec désormais un following important sur la toile, Jeff est sans conteste une star à suivre de près en 2021 !

Mechans-T

Si en 2018 le rappeur était surtout connu pour sa grosse bourde sur scène, quand il avait eu des gestes obscènes envers une fan en pleine prestation, 2020 l’a aidé à redorer son blason. Auteurs de trois chansons à succès, le rappeur a réussi à se démarquer durant cette année pourtant si difficile. Après “Sa Tris” et “Nou Wòw”, “Men l ap fè san” (sorti à la fin de l’année) est incontestablement un hit dans le milieu. 2021 promet d’être encore plus positive pour Mechans-T. Espérons qu’il en saura tirer parti.

Medjy Toussaint

Le chanteur du groupe Enposib s’est révélé être un vrai leader cette année. Le pari sur l’album “Kamasootra” sortie en pleine pandémie s’est vu être un coup de maître. Le groupe qui peinait à prendre ses marques partout à travers le pays a définitivement tourné cette page et est désormais le chouchou de presque tous les mélomanes. Le chanteur vedette, quant à lui, avec désormais un following grandissant sur les réseaux sociaux et dans la vie réelle, a su conquérir le coeur de ces dames qui se l’arrachent à chaque prestation. 

Melchie Daëlle Dumornay

Après avoir raflé le Ballon d’Or Concacaf U17 2018) et le Soulier d’Or Concacaf U20 (2020), deux trophées récompensant respectivement la meilleure joueuse et la meilleure buteuse de ces compétitions, Melchie Daëlle Dumornay s’est vu octroyer un titre honorifique, celui de Meilleure joueuse de la Caraïbe, deuxième du continent américain et cinquième sur le plan mondial. En effet, sur un échantillon de dix parmi les meilleures joueuses de football du monde dans la catégorie U20 féminine, le très prisé site internet ‘‘Goal.com’’ place Melchie Daëlle Dumornay, plus connue sous le sobriquet Corventina, dans le top 5. La native de Mirebalais est l’unique joueuse de la Caraïbe présente dans ce classement. Avant Corventina, aucune joueuse d’Haïti (toutes catégories confondues) n’avait eu droit à une telle distinction.

Michaël Brun

On ne nie pas que 2020 était une année sans précédent, mais certains en sont sortis plus que gagnants. Le célèbre dj et producteur Michaël Brun a gagné un Grammy Award ! En effet, le dj a remporté le Prix du “Meilleur album de musique urbaine” pour sa participation sur l’album “Colores” de son ami, le chanteur colombien J Balvin. Covid-19 oblige, la 21e édition des Latin Grammy Awards a eu lieu jeudi 19 novembre 2020 de manière virtuelle, mais le prix n’en reste pas moins prestigieux. De plus, le dj de renommée internationale a réussi, grâce à de nombreuses dénonciations et ses bons contacts, à faire enlever de Netflix un épisode de la série documentaire d’History 10 qui replaçait faussement Haïti comme le premier foyer de la grande maladie du siècle dernier, le sida. Un vrai succès !

Naomi Osaka 

2020 a été une année où l’athlète a fait beaucoup parler d’elle. Après avoir remporté le US Open pour la deuxième fois en septembre 2020, son engagement pour le mouvement Black Lives Matter lui vaut tous les éloges. Aussi élue Athlète de l’année par l’AP, la jeune femme qui a visité Haïti tout de suite après son sacre est la plus ferme ambassadrice d’Haïti. Amoureuse de son rappeur YBN Cordae, l’athlète la mieux payée du monde a également sorti sa collection de vêtements de sport avec la marque Nike. Définitivement une année de consécration pour la joueuse de 22 ans !

Obed Lamy 

En train d’effectuer une maîtrise en Arkansas (qui est bien l’Amérique profonde) grâce à la bourse Fulbright,  le jeune journaliste réalise rapidement ce que ça fait d’être minoritaire dans un pays dominé par les white people. Il fait de ce constat un documentaire titré “A Promising voice”. Le film qui sort durant la dernière année en trône de Donald Trump marquée par des flambées de violences policières dirigées contre les gens de couleur ne passe pas inaperçu. Et pour cause, “A Promising Voice” a déjà décroché le Prix du Public FilmLand2020, festival de film organisé par l’Arkansas Cinema Society, et a participé dans plusieurs autres festivals dont Fayetteville Film Fest et Black Bear Festival. L’oeuvre est aussi semi-finaliste pour le prix du meilleur documentaire au Student World Award. En 2021, on souhaite à celui qui a lancé Enfo Sitwayen de poursuivre sur cette lancée.

Patrick Saint-Pré

Patrick Saint-Pré, que l’on appelle couramment PSP, n’est pas né avec la conscience écologique. La vie va la lui imposer de force, après que plusieurs cyclones eurent ravagé Gonaïves, sa ville natale. Quand l’ancien de la Faculté des Sciences humaines débarque au quotidien Le Nouvelliste en décembre 2013, il est généraliste comme tout débutant, jusqu’à ce voyage à Paris pour la couverture de la Cop21. Il réalise à quel point c’est un sujet qui domine le monde et décide de lancer l’Acledd (Action pour le climat, l’environnement et le développement durable). En novembre 2020, Haïti Climat, une plateforme multimédia qui se dédie au sujet, avec d’abord le site haiticlimat.org comme socle, mais aussi un rendez-vous chaque jeudi sur Magik 9 à 9 h a.m. avec reprise dans la soirée, gagne Le prix Francophone de l’innovation. Un très bon début qui augure un bel avenir pour l’équipe.

Tafa Mi-Soleil

Tafa Mi-Soleil est cette chanteuse de 22 ans qui s’est fait connaître à travers certains refrains des morceaux de rap des rappeurs 35 Zile (« Je lwa », « Moral mò ») et D-Fi (Mizik sove vi m », « Lòtbò baryè», « Zetwal yo konn etenn », « Jamè pou kò w», « Kouzen »…). En 2020, elle a décidé de s’envoler de ses propres ailes en lançant définitivement sa carrière solo avec « Mizik sove vi m pt 2 ». Une bonne carte jouée par le staff de l’artiste, puisque ce titre, avec un refrain déjà connu du public, n’a pas eu du mal à cumuler des views considérables sur YouTube sans être un méga hit. La jeune femme, depuis, est rapidement devenue une artiste prisée pour son timbre de voix particulier, reconnaissable entre mille.

About the Author

Leave a Reply

*