USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Santo-Domingo : Indotel annonce plusieurs accords avec Haïti, avant le lancement de l’appel d’offres pour le déploiement des réseaux 5G

Vendredi 29 janvier 2021 ((rezonodwes.com))–

Le président du conseil d’administration de l’Institut dominicain des télécommunications (INDOTEL) Nelson Arroyo, a annoncé que plusieurs accords binationaux seront présentés dans les prochains jours pour éliminer les interférences qui affectent la République dominicaine et Haïti, selon le Journal dominicain  » Tu Republica ».

La signature de ces accords visent à rassurer les entreprises intéressés par l’appel d’offres international pour des fréquences dans la bande des 700 Mhz et 3.5 Ghz et le déploiement des réseaux 5G qui peuvent , à bon droit , s’inquieter d’un certain flou qui existe dans le projet de transition vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT) ainsi l’attribution et l’utilisation de ces bandes de fréquences du coté haitien .

Prévu pour le 27 janvier 2021 , le lancement officiel de cet appel d’offres a du être retardé afin de ceder la priorité à des accords avec Haiti sur la gestion des problèmes d’interference et l’utilisation des bandes de fréquences réservées à la TNT et aux services mobiles.

Car , comme nous l’écrivions dans notre texte intitulé « La transition vers la Télévision numérique, un casse-tête haïtien qui risque de devenir un problème dominicain », cette indétermination au niveau de transition vers la TNT en Haïti devrait fragiliser aujourd’hui même l’appel d’offres international pour les fréquences 700 MHz et 3300-3460 MHz pour le déploiement de la 5G en République Dominicaine que comptent lancer les autorités dominicaines avant la fin du premier mois de la nouvelle année.

Car, les opérateurs des communications mobiles intéressés par cet appel d’offres, c’est à dire à l’exploitation des fréquences 700 Mhz, doivent être très préocupés par la gestion calamiteuse de la transition vers la TNT en Haïti et ses éventuelles conséquences sur les systèmes de communication 5G à mettre en place et exploiter en pays voisin .

Ces entreprises sont même en droit de se demander comment les responsables dominicains peuvent vouloir offrir pour exploitation une ressource espectrale dont la moitié est pratiquement « controlée » par Haïti ?

Aujourd’hui, le risque de voir deux systèmes de télévision diviser davantage les deux pays se partageant l’île d’Haïti se précise: un sytème de télévision terrestre analogique du coté haitien maintenu en violation des recommandations de l’UIT et un système de télévision numérique terrestre du coté dominicain qui aura tardivement réussi sa transition vers la TNT et ainsi se conformer aux exigences internationales..

Cependant il y a beaucoup plus que cela : le casse-tête haitien au niveau de la gestion de la transition vers la TNT, si rien n’est fait du coté haitien, deviendra un problème dominicain. »

Les dominicains ont-ils pris enfin conscience de la situation que nous décrivions ?

A la veille de la fin du mandat constitutionnel du Président Jovenel Moïse, quelle sera la portée des accords qui seront signés ?

Suffiront-ils à rassurer les entreprises intéressées à l’appel d’offres relativement au déploiement des réseaux 5G en République Dominicaine ?

Source : https://turepublica.com/noticias/indotel-presentara-acuerdos-internacionales-para-eliminar-interferencias/

Haïti | RD : Indotel et Conatel reprennent leurs travaux pour rechercher  des solutions aux interférences à la frontière | Global Promo Haiti
Indotel y Conatel de Haití retoman trabajos para buscar soluciones problema  de interferencias en la frontera dominico-haitiana | MiOpinion.Net
About the Author

Leave a Reply

*