USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Radio Vision 2000 a 25 ans

Radio Vision 2000 a 25 ans. Un quart de siècle bien sonné pour le 99.3 qui a pu se tailler une belle audience sur la bande FM grâce à une programmation diversifiée qui sied à tous les âges et tous les goûts. En ce 2 octobre 2020, jour de l’anniversaire, le numéro un de la radio, Léopold Berlanger, ressent un vrai bonheur de voir tout le chemin parcouru. « Continuer à exister dans des conditions de grande appréciation de la part du public, de la société que vous servez et en accomplissant votre mission avec dignité et avec beaucoup de réussite. Je crois que c’est la plus grande satisfaction que l’on puisse en tirer. »

L’aventure Vision 2000 remonte à bien avant ce 2 octobre 1995, date à laquelle elle prend sa place sur la bande FM. Fruit d’une vision portée à bras le corps par Léopold Berlanger, il faut aller vers les années 1992-1993 pour y voir ses racines. “On a été dans un cheminement long et laborieux. À partir de l’année 1992-1993, j’avais vraiment à l’esprit de mettre sur pied une station de radio qui serait un outil médiatique qui devrait sortir de l’ordinaire. Je me suis mis à préparer un projet et à préparer ce que je voulais faire. Je voulais que ça soit une approche originale par rapport à la situation qui existait au moment où je prenais cette initiative”, confie le président-directeur général de la station.

Très passionné par ce projet, il contacte des amis, qui bien entendu décident de cheminer avec lui, se donnant à plein dans le travail pour préparer le lancement de la station qu’il baptise Radio Vision 2000. « C’est un horizon que je voulais projeter sur les années 2000. Les gens quand ils entendaient 2000, me demandaient parfois « et après 2000, est-ce que l’on va devoir mettre 2001 ? » Je répondais non. 2000 représente un millénaire. On va laisser 2000 jusqu’à après 2999” explique, non sans un sourire, l’homme qui dirige d’une main de maître ce média logé à l’avenue John Brown.

S’il n’a jamais fait partie d’un organe de presse en particulier, Léopold Berlanger a pu néanmoins dégager une vision bien déterminée pour ce média inspirée par sa formation universitaire très diversifiée. « J’ai toujours été attiré par le social, par la dynamique du développement, puisque pour moi, quel que soit ce qu’on fait sur le plan politique, civique, social ou économique doit déboucher sur le développement d’une société », confie celui qui semble avoir amassé une belle somme de connaissances au cours des ans. En effet, Léopold Berlanger a fréquenté la faculté des sciences humaines, la faculté des sciences, et l’école normale en Haïti mais aussi l’université de technologie de Delft en Hollande. Il faut noter que celui qui a travaillé comme géologue à l’Institut National des Ressources Minérales (INAREM) a accompli un DEA de troisième cycle à l’université René Descartes, Paris V et fait également un autre DEA en planification et aménagement du territoire à Paris 1, Panthéon Sorbonne.

En concevant la radio Vision 2000, Léopold Berlanger avait en tête de créer un outil à  couverture nationale voire internationale. « C’est la première station en Haïti qui avait un réseau de liaison satellite et qui pouvait rayonner tant au niveau international que national », se targue-t-il. Par ailleurs, l’homme qui brille d’une sobre élégance dit ne pas être ni n’a jamais été dans une logique mercantile. « Un media privé est certes une entreprise, mais au fond un média n’est pas vraiment une machine à sous. Ce n’est pas vraiment un outil pour faire de l’argent. C’est vraiment un sacerdoce. Un engagement pour le bien. Vous avez une mission et cette mission, qui est fondamentale, vous devez l’accomplir. Beaucoup de sacrifices. » Très ouvert, monsieur Berlanger est heureux d’avoir fait de Vision 2000 un creuset, une radio qui n’évolue pas dans une dynamique partisane, supportant tout ce qui est bon, de quelque secteur qu’il vienne, et rejetant et combattant ce qui fait du mal pays. »

Pour le PDG, “un média est avant tout un outil qui atteint la population et en même temps vous met en interaction avec différents acteurs, à différents niveaux à travers le territoire national. J’ai fait ce choix, à la fois pour avoir un meilleur impact, une certaine autonomie par rapport à ce que nous souhaitons faire, et la capacité d’être auto-suffisant dans ce que l’on fait et que l’on ne soit pas dépendant des ressources internationales pour fonctionner. Ainsi, j’ai conçu ce projet, et vraiment avec beaucoup d’efforts.  J’ai eu la collaboration de différents amis du secteur privé, mais aussi du secteur professionnel. Il y a eu a eu beaucoup de figures qui se sont engagées avec moi dans le cadre de ce projet. »

« Vingt-cinq ans, c’est beaucoup. Surtout dans un pays comme le nôtre, avec des risques énormes », laisse tomber celui qui a été président du Conseil électoral provisoire depuis 2016. Comme toute initiative qui ambitionne de s’inscrire dans la durée, la radio a subi le poids des troubles sociaux et de l’instabilité politique. D’ailleurs, l’endroit même où elle est située l’expose tous azimuts aux casses et jets de pierres lors des manifestations populaires. Mais ne comptez pas sur Mr Berlanger pour se complaire et trop s’y attarder puisque l’entrepreneur a tenu bon malgré vents et marées, avancant les yeux fixés sur l’avenir, propulsé par la mission qu’il s’était donnée dès le début de la création de Vision 2000.  C’est lui qui confiera : « Je suis très persistant. Quand j’ai un but à atteindre et que tout cela est bien déterminé, une fois les conditions de base réunies et que je me lance, je ne vais pas abandonner parce qu’il y a quelques obstacles. On a été très persévérant. On a osé faire quelque chose, on a pris beaucoup de risques. Et finalement, je crois que tout cela a payé. Radio Vision 2000, c’est une étoile dans le paysage médiatique haïtien. »

En effet, avec un staff de près de 70 employés, une programmation des plus diversifiées, la Radio Vision 2000, qui peut se vanter d’avoir une couverture nationale, s’est imposée au fil des ans comme une des plus respectables radios du pays. Ses émissions d’information et d’analyse politique, mais aussi celles à caractère éducatif et ludique, très appréciées du public, lui ont assuré un audimat consistant. Et cela ne semble pas près de changer. Joyeux 25e Vision 2000 ! Longue vie à la station qui nous écoute ! 

Winnie Hugot Gabriel Duvil

About the Author

Leave a Reply

*