USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Remise de l’avant-projet de la nouvelle Constitution aux responsables des partis politiques

À travers une cérémonie tenue à Pétion-ville, le Bureau du ministre délégué chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques a procédé à la remise symbolique de l’avant-projet de la nouvelle constitution aux dirigeants de plusieurs partis politiques.
https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?guci=2.2.0.0.2.2.0.0&client=ca-pub-4241689560592675&output=html&h=90&slotname=5947988144&adk=2699221565&adf=3983046278&pi=t.ma~as.5947988144&w=728&lmt=1613394104&psa=1&format=728×90&url=http%3A%2F%2Flenational.org%2Fpost_free.php%3Felif%3D1_CONTENUE%2Factualitees%26rebmun%3D7579&flash=0&wgl=1&adsid=NT&dt=1613393816695&bpp=2&bdt=1079&idt=1516&shv=r20210211&cbv=r20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3D43b81d857d19d953-227c7faadbc400fc%3AT%3D1605277037%3ART%3D1605277037%3AS%3DALNI_Mbp29mn1nkogCfFsS_pS8tvLMCo3g&prev_fmts=0x0%2C728x90%2C728x90%2C728x90&nras=1&correlator=2045821323933&frm=20&pv=1&ga_vid=597535617.1605277023&ga_sid=1613393817&ga_hid=1655620202&ga_fc=0&u_tz=-300&u_his=3&u_java=0&u_h=768&u_w=1366&u_ah=728&u_aw=1366&u_cd=24&u_nplug=0&u_nmime=0&adx=174&ady=1836&biw=1349&bih=626&scr_x=0&scr_y=0&eid=42530672%2C182982100%2C182982300%2C21066434%2C21068769%2C21068893%2C21068945&oid=3&psts=AGkb-H9ByBE2EE8xsZNiFGMCEgMeHF22MDzeA_sRLBb1ZYi-blDyIurjCEgbmyf3RtxaKtNeaY7plVH_XwU&pvsid=4285108053350446&pem=637&ref=http%3A%2F%2Flenational.org%2Findex.php&rx=0&eae=0&fc=1920&brdim=-8%2C-8%2C-8%2C-8%2C1366%2C0%2C1382%2C744%2C1366%2C626&vis=1&rsz=%7C%7CopeEbr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=8192&bc=23&ifi=4&uci=a!4&btvi=3&fsb=1&xpc=kZYrM2Q2Ns&p=http%3A//lenational.org&dtd=M

À en croire Mathias Pierre, le ministre délégué chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques, la cérémonie de remise de l’avant-projet de la nouvelle constitution à des dirigeants de plusieurs dizaines de partis politiques qui a eu lieu à Pétion-ville ce jeudi 11 février 2021, s’inscrit dans le cadre de la promotion sur le référendum. « Je demande aux partis politiques, piliers de la démocratie de sensibiliser et de mobiliser leurs membres, leurs partisans, afin de les porter à participer massivement au référendum du 27 avril et peut-être à voter massivement en sa faveur », a fait savoir M. Pierre tout en indiquant aux partis qu’ils vont travailler sur le texte de la nouvelle constitution avec leurs membres.

D’après le ministre délégué chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques, pas moins de 251 partis politiques ont été enregistrés dans le pays. La majorité des partis politiques, dit-il, ce sont les mêmes personnes qui le dirigent depuis des temps et ces dirigeants refusent d’organiser des congrès pour élire de nouveaux dirigeants à tous les niveaux. En ce sens, il annonce avoir transmis au « président » Jovenel Moïse et le « Premier ministre » Joseph Jouthe un document mentionnant des accompagnements aux partis politiques leur permettant de se renforcer, d’organiser des congrès…

Face à ces multiples partis politiques, l’ancien candidat à la présidence propose leur regroupement en fonction de leur idéologie avant d’aller aux urnes. Contrairement à l’ancienne constitution, M. Pierre a indiqué qu’avec la nouvelle, le budget pour la réalisation des élections va diminuer. « À l’occasion de la remise de l’Avant-projet de la Nouvelle Constitution ce jeudi 11 février 2021, quatre-vingt-quatorze (94) partis politiques ont reçu copie du document préliminaire mis en circulation depuis plus d’une semaine par le Comité consultatif indépendant (CCI) », a précisé M. Pierre ce jeudi dans un tweet après la cérémonie.
De son côté, Louis Naud Pierre, membre du Comité consultatif indépendant (CCI), participant à la cérémonie, a présenté les grandes lignes de l’avant-projet. Pour lui, l’objectif c’est de permettre aux acteurs de la société civile de s’approprier des différentes propositions qui ont été faites dans l’avant-projet et en retour le CCI va le peaufiner dans le but répondre aux préoccupations qui traversent la société haïtienne. D’après lui, ces préoccupations se situent, dans la mobilisation des ressources, dans la stabilité politique, la décentration effective du pouvoir.

Pour le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Citoyenneté et du Patriotisme, Guy François, qui se réfère à la salle de l’hôtel qui est bondé de citoyens, on est déjà en mode élection. Il a fait savoir que l’Office national d’identification a déjà enregistré 3.9 millions de cartes et 2.9 millions sont livrées. D’après M. François, seulement 1.1 million qui ne l’est pas encore. Dans cette optique, il laisse savoir que l’ONI travaille d’arrache-pied pour assurer la livraison de ces pièces très importantes permettant de voter lors des élections.

Wisly Bernard Jean-Baptiste

About the Author

Leave a Reply

*