USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Réalisation des élections : Mathias Pierre promet assistance aux partis politiques

Le ministre délégué chargé des questions électorales et des relations avec des partis politiques a remis symboliquement une copie de l’avant-projet de constitution à des partis politiques. Ils sont tous proches du pouvoir en place. Au cours de cette cérémonie de la remise officielle de ce texte qui s’est déroulée à l’hôtel Kinam ce jeudi 11 février, Mathias Pierre a promis d’assister les partis politiques avant les élections, après leur validation par le CEP, avant le premier et le deuxième tour du scrutin.

Publié le 2021-02-12 | Le Nouvelliste

Dans un document  remis à l’exécutif, le ministre délégué chargé des questions électorales et des relations avec des partis politiques, Mathias Pierre a souligné la nécessité d’accompagner les partis politiques qui jouent un rôle primordial dans la démocratie durant le processus électoral. « Cet accompagnement devra prendre quatre formes », a-t-il fait savoir.  

« Avant même l’organisation du scrutin, il faut trouver un moyen d’accompagner  les partis politiques pour qu’ils puissent se coordonner, élire des dirigeants au niveau des sections communales, des communes et des départements. C’est la seule façon pour qu’il y ait de la légitimité au sein des partis », a-t-il ajouté.

Après la validation des partis politiques par le Conseil électoral provisoire, l’ancien opposant au pouvoir a suggéré de créer des incitations pour que des partis politiques se regroupent à partir de leurs tendances de telle sorte qu’il y ait moins de partis politiques qui participent aux élections. 

Avant le premier et le second tour des élections, le ministre promet d’octroyer une aide financière aux partis politiques qui concourent dans la course électorale. Par ailleurs, monsieur Pierre a précisé qu’il y aura, en plus du financement de participation aux élections prévu par loi, un accompagnement aux regroupements de partis politiques créé pour une participation commune aux élections et aux partis politiques priorisant la candidature des femmes.

«  L’organisation des élections est  la meilleure solution à la crise actuelle pour la continuité institutionnelle, la stabilité favorisant la bonne gouvernance. Il faut coûte que coûte enclencher le processus électoral, convoquer le peuple en ses comices, réaliser le référendum, les élections présidentielle, législatives, municipales et locales de sorte que toutes les institutions étatiques soient dirigées par des élus et non des nommés », a-t-il précisé. 

Par ailleurs, l’ancien candidat à la présidence encourage les partis politiques à réfléchir sur l’avant-projet de constitution qui leur a été soumis et également à mobiliser des citoyens pour se positionner sur le référendum dont l’organisation est prévue le 25 avril prochain. Il promet un « certain support » à ceux qui organiseront des ateliers, des congrès ou autres activités sur l’avant-projet de constitution.

2.8 millions de citoyens ont déjà reçu leurs cartes d’identification nationale sur 3.9 millions de personnes en âge de voter ayant été enregistrées, a affirmé le ministre chargé de la Citoyenneté et du Patriotisme. Guy François promet que le gouvernement va travailler pour continuer de faciliter aux citoyens l’obtention de leur CIN.

Germina PIERRE LOUIS

About the Author

Leave a Reply

*