USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Occupation illégale de propriété, Eudes Lajoie révoqué

Ce n’est pas le sextape le montrant dans une position délicate largement partagé sur les réseaux mais son occupation illégale de la maison de Moviette Appolon Germain, à Belvil, qui a provoqué la disgrâce et la révocation de Eudes Lajoie de son poste de directeur général du Service national de gestion des risques et résidus solides (SNGRS). 

Eudes Lajoie, l’un des pitbulls du pouvoir Tèt Kale, toujours prêt à en découdre à la radio avec les opposants, a été remplacé au SNGRS par Jean-Rony Duvelsaint, selon un arrêté présidentiel publié dans Le Moniteur du 11 janvier 2021. Dans la foulée, la Direction générale des impôts (DGI) a annoncé une enquête sur ce dossier, considérant que M. Lajoie avait brandi un reçu de paiement de la DGI pour justifier sa présence chez Moviette Appolon Germain.

C’est le 4 janvier que la justice a restitué à Mme Germain sa maison. « Le ministre, nous autres, le juge de paix, la police avons rétabli la dame dans son domicile, dans la jouissance de son bien. C’est son bien », avait confié au journal Le Nouvelliste le substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Claude Bedford.

« Oui, il y aura des poursuites parce que le ministre de la Justice a demandé à la dame de porter plainte au parquet pour les suites », avait poursuivi le substitut, soulignant que l’intéressée ne s’est pas encore rendue à cet effet au parquet. 

Le juge de paix adjoint de Pétion-Ville, Phidélito Dieudonne, requis pour effectuer un constat de la propriété de madame Germain, invectivé, avait décerné un mandat d’amener contre M. Eudes Lajoie pour outrage à magistrat. M. Lajoie est l’un des rares hauts fonctionnaires d’État à casquer pour cette pratique largement dénoncée depuis plusieurs années.

Roberson Alphonse

Roberson Alphonse
About the Author

Leave a Reply

*