USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

L’État empruntera 16,3 milliards de gourdes auprès des banques haïtiennes pour construire des centrales électriques

Le gouvernement va emprunter 16,3 milliards de gourdes auprès du secteur bancaire haïtien pour financer l’acquisition de centrales électriques. Cela va commencer rapidement. L’un des contrats, celui avec Général Electric, vient d’être approuvé par la Cour des comptes, a confié dans la presse le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, vendredi 2 octobre 2020.

« L’argent ne sortira pas du Trésor public. C’est un emprunt qui sera dans le système bancaire. Le montage financier a déjà été réalisé », a-t-il confié, sans fournir de détails. « C’est une nouveauté. Bien que nous soyons partie prenante, nous laissons le soin à la banque centrale d’expliquer en profondeur le montage qui a été réalisé », a poursuivi le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert.

Il y a des exigences à la matérialisation de ce financement, a-t-il ajouté. « L’une des conditions est que les institutions qui vont travailler à rembourser la dette doivent avoir des états financiers certifiés, audités. On en est à ce point », a indiqué le grand argentier de la République, qui n’a pas précisé s’il s’agit d’institutions commerciales de l’État dont certaines peinent à communiquer depuis des années des rapports financiers audités.

« Il n’y a aucun problème », a nuancé le ministre de Finances, qui met en avant la confiance des acquéreurs des bons du Trésor, 25 milliards de gourdes pour l’exercice qui vient de commencer. « La confiance est là. Elle est pleine et entière vis-à-vis des bons du Trésor. Chaque année, on voit une augmentation dans les émissions de bons du Trésor. Nous faisons en sorte de tenir nos engagements tant envers nos créanciers internes qu’envers nos créanciers externes », a souligné le Michel Patrick Boisvert.

Roberson Alphonse
About the Author

Leave a Reply

*