USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Le train de l’électricité 24/24 de Jovenel Moïse en passe de démarrer

Le président de la République, Jovenel Moïse, annonce pour le début de l’année 2021 le démarrage de son projet d’alimenter le pays en énergie électrique de manière continue. Ce projet prend encore plus d’ampleur avec la livraison de deux turbines à gaz naturel à Carrefour, il y a environ deux semaines. Lors de son passage à Value, aux Gonaïves, à Ferrier et à Mirebalais au cours des trois dernières semaines, le chef de l’État affirme que le projet sera effectif d’ici quelques mois.

Publié le 2020-12-28 | Le Nouvelliste

« L’on commence à observer une nette amélioration dans la distribution du courant électrique dans certaines zones du pays », fait savoir le chef de l’État, Jovenel Moïse, qui intervenait tour à tour à l’inauguration des systèmes de pompage solaires et au 4e Sommet sur la finance respectivement aux Gonaïves, à Ferrier et à Petit-Goâve les 11, 12 et 13 décembre derniers. La population de certaines régions du pays, précise-t-il, ont jusqu’à 18 heures d’électricité par jour. Si l’on en croit le président de la république, il s’agit d’un projet national à un double niveau : les centrales pour les villes et le projet « Kay Pa m Klere » pour les sections communales.

Pour l’instant, l’emphase est surtout mise sur la construction, l’installation et l’augmentation de la capacité des centrales électriques. Certaines d’entre elles sont, soutient Jovenel Moïse, à une phase assez avancée. Il cite entre autres la centrale électrique hybride de 20 mégawatts dans le département du Nord-Ouest devant alimenter les communes de Bassin-Bleu, Chansolme, Port-de-Paix, Saint-Louis du Nord et Anse-à-Foleur, celle de Drouet qui sera inaugurée au début de l’année de 2021 qui alimentera les communes de Pont-Sondé, de Verettes, de Liancourt …

Ainsi, certaines communes du bas Artibonite comme Marchand-Dessalines et ses environs commencent à expérimenter le courant en continu. Sous peu, la centrale de 12,4 mégawatts des Gonaïves sera réhabilitée et, en plus de cette commune, promet Jovenel Moïse, cette centrale desservira les communes de l’Estère, de Gros-Morne, d’Ennery et de Grande-Saline. Selon les précisions des autorités énergétiques, les 228 000 dollars nécessaires à la réparation de la centrale sont déjà décaissés et le président annonce la livraison de ces pièces au début du mois de février 2021.

À ce niveau, le pays sera en plein chantier à partir de ce mois de janvier. Les capacités de la centrale de Saint-Marc et celle de l’Arcachaie seront augmentées afin d’alimenter la Côte des Arcadins, Cabaret et Source-Matelas. De l’avis du natif de Trou-du-Nord, le courant 24/24 ne doit plus être un rêve pour le pays.

Par ailleurs, une nouvelle centrale sera construite à Saint-Raphaël et cette dernière fournira de l’électricité aux communes de Saint-Michel de l’Attalaye, de Marmelade, de Ranquitte, de la Victoire, de Pignon et de Mombin-Crochu. Il s’agit, indique le locataire du Palais national, d’une centrale portable. Elle sera très facile à installer, souligne-t-il.

C’est aussi le cas de la commune de Miragoâne où l’on implantera une centrale neuve avec la capacité requise pour alimenter les communes de Paillant et de Petite-Rivière des Nippes, laquelle est en passe de se réaliser. L’on est en train de faire les mises en place pour l’installation de l’engin. Le terrain est déjà aménagé. De son côté, le président de la République parait très déterminé à honorer cette promesse de campagne. Car, soutient-il, sans l’énergie électrique, le développement est impossible.

Est-ce pourquoi, dans le département qui l’a vu naitre, il projette d’agrandir la centrale électrique de Chevry afin de garantir une desserte acceptable pour les communes de Fort-Liberté, de Terrier-Rouge, de Ouanaminthe, de Ferrier et de Trou-du-Nord. Parallèlement, le président parle de la mise en place de quatre petites centrales dans les communes de Capotille, de Mont-Organisé, de Carice et de Vallières. Ces infrastructures sont à une phase assez avancée et des travaux d’agrandissement se tiendront également aux centrales des Cayes et de Jacmel en vue d’une meilleure desserte dans ces recoins du pays.

Parallèlement à la construction de ces centrales électriques, l’Administration en place est en train de travailler sur un plan pour éclairer les sections communales du pays à travers un programme baptisé Kay Pa m Klere. Ce dernier concerne plus de 250 000 familles. Pour l’instant, déclare le chef de l’État, le gouvernement, à travers l’Autorité nationale de régulation du secteur énergétique (ANARSE), est en train de monter une base de données incluant toutes les sections communales qui ne peuvent pas être alimentées par des centrales à cause de la configuration de certaines zones.

About the Author

Leave a Reply

*