USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Jovenel Moïse promet de ne pas baisser les bras face au « fléau » du kidnapping…

Publié le 2021-04-12 | Le Nouvelliste

Le  kidnapping est un « fléau », une « catastrophe majeure » provoquée par les Haïtiens ces trois dernières années, a estimé le président Jovenel Moïse lors de son intervention à l’inauguration de nouvelles installations de la douane, lundi 12 avril 2021. « Le week-end écoulé a été terrible. L’Église a été frappée. Beaucoup de gens au sein de la société ont été frappés par ce fléau », a-t-il dit, assurant avoir entendu les cris et complaintes de victimes du kidnapping que l’on retrouve dans toutes les couches de la société.

 Je ne baisserai pas les bras (…) Je ferai tout ce que me permet la loi pour trouver de bonnes solutions pour résoudre ces problèmes », a affirmé M. Moïse, qui a appelé à l’unité en vue de combattre le kidnapping. 

« Je suis conscient que l’État doit faire plus d’efforts dans la bataille contre cette catastrophe que sont le kidnapping et le crime organisé dans le pays. C’est pour cela que je passe toujours des instructions aux autorités concernées pour faire preuve de plus de vigilance et d’intelligence dans leurs combats contre ces fléaux », a expliqué le président Jovenel Moïse dont les éléments de langage ont changé depuis son intervention à la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU en février dernier.

« Le nombre de kidnapping a considérablement baissé et la population apporte son support au travail de la police nationale », avait affirmé Jovenel Moïse, contrairement au rapport du BINUH indiquant que les enlèvements ont augmenté de 200 % en 2020. « Sur 102 gangs existants, le gouvernement en a démantelé 64 et le travail de rétablissement de la sécurité a été accéléré. La plupart de ces gangs sont supportés par des oligarques corrompus », avait indiqué Jovenel Moïse.

Roberson Alphonse
About the Author

Leave a Reply

*