USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Jovenel Moïse et les partis de l’opposition se rencontreront dans 4 à 5 jours, révèle l’ambassadeur des USA à l’ONU Kelly Craft

C’est l’ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU, Kelly Craft, qui a annoncé le report dans quatre à cinq jours des rencontres entre le président Jovenel Moïse, en deuil, et l’opposition, lors de son intervention à la réunion du Conseil de sécurité, lundi 5 octobre 2020. « A cause du décès de son bien-aimé père, les rencontres avec les partis de l’opposition sont retardées de quatre à cinq jours », a révélé la diplomate américaine qui n’a pas évoqué l’objet des rencontres entre le chef de l’Etat et les partis de l’opposition.

Durant ma conversation samedi avec le président Moïse, je l’ai exhorté à réaliser les élections aussitôt que ce sera techniquement faisable, de façon à rétablir le Parlement, a indiqué Kelly Craft. Les Etats-Unis continuent d’encourager le gouvernement à faire le nécessaire pour organiser ces élections législatives déjà en retard et à sortir de cette période de gouvernance par décret.

Selon l’ambassadeur Craft, alors que l’annonce par le gouvernement haïtien des membres du CEP était un pas nécessaire dans cette direction, beaucoup de travaux restent à faire pour approuver une loi, un budget et un calendrier électoral. Le peuple haïtien mérite la paix, la prospérité, la stabilité, ce qui est possible seulement à travers un gouvernement et un Parlement répondant aux aspirations des citoyens, a-t-elle souligné avant de partager ses préoccupations face à la violence et aux actes de violation des droits humains perpétrés par les gangs armés

Nous sommes, comme le président Moïse, profondément préoccupés du fait que les gangs armés continuent de violer les droits humains dans les communautés vulnérables. Ces actes provoquent l’exode de centaines de familles. Nous exhortons le gouvernement à protéger les citoyens et citoyennes les plus vulnérables en implémentant une stratégie compréhensible pour saper le support des gangs et à attraper les auteurs et complices pour qu’ils assument leurs actes, a poursuivi la diplomate américaine, favorable au maintien du Binuh. « En nous approchant de la fin de la première année du BINUH, nous affirmons le rôle essentiel de bons offices du représentant du secrétaire général et le travail vital du Binuh au service de la bonne gouvernance et de la réforme », a révélé l’ambassadeur Craft, saluant le travail de coopération entre le Binuh et UN Country Team au cours de l’année passée.  C’est essentiel de continuer à coordonner les efforts, a indiqué la diplomate américaine.

Roberson Alphonse
About the Author

Leave a Reply

*