USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Ile de la Torture. « Le président ne peut pas donner une île à Kanye West », explique Joseph Jouthe

Tournée en boucle sur les réseaux sociaux tôt le lundi 26 octobre, la vidéo dans laquelle le célèbre rappeur américain Kanye West affirme que le président haïtien lui a offert toute une île dans le but de la développer avec la construction d’une ville moderne est devenue virale. Le Premier ministre Joseph Jouthe interrogé par Le Nouvelliste, a fait savoir que le chef de l’Etat ne peut pas céder une partie du territoire national à un particulier. Cependant, Joseph Jouthe a confié au Nouvelliste que ce qui est dans l’ordre des choses possibles, c’est que  Kanye West et ses compagnies réalisent des projets de développement sur l’île de la Tortue.

« Nous sommes un pays souverain. Le pays n’appartient pas au président de la République », a affirmé le Premier ministre.  Joseph Jouthe a rappelé ce que dit la Constitution sur le territoire national. « Le président n’est pas au-dessus des lois de la République et ne peut pas céder une île à un particulier », a-t-il dit au Nouvelliste pour rejeter les déclarations de Kanye West et rassurer la population.

Joseph Jouthe n’accorde d’ailleurs aucune importance aux déclarations de Kanye West et il l’a clairement affirmé dans cette interview téléphonique accordée lundi soir au journal. « Ça n’a aucune importance. Li pa fouti vin plante yon poto sou tè a. Il peut louer ou acheter des terrains pour faire du développement… Voilà la façon dont je comprends la situation », a soutenu le chef de la Primature.

Si le chef du gouvernement est catégorique sur le fait que Jovenel Moïse  ne peut pas céder une île à Kany West, il a cependant souligné que la super star mondiale peut avoir un projet de développement pour l’île de la Tortue. « Il peut toujours y avoir un contrat de concession avec quelle que soit la compagnie qui voudrait faire des projets de développement dans le pays », a indiqué M. Jouthe. « Misye te vini, l ap chache kote pou yo fè biznis… », a-t-il ajouté, faisant référence à la visite de Kanye West dans le pays le 25 septembre dernier.

Le Premier ministre a souligné qu’il existe aussi des propositions de projets de développement pour l’île de la Gonâve et l’île-à-Vache. Ce qui est dans l’ordre des choses possibles, selon Joseph Jouthe, Kanye West et ses compagnies peuvent faire des projets de développement sur l’île de la Tortue. « Je lui ai parlé, il a beaucoup de projets en tête… », a-t-il dit, soulignant que ce serait une bonne chose pour le pays si on pouvait créer un pôle touristique comme c’est le cas en République dominicaine.

Toutefois, le Premier ministre a indiqué au journal que l’équipe de Kanye West et le gouvernement ne travaillent pas encore sur la réalisation de projets sur l’île de la Tortue. Mais, a-t-il ajouté,  il y a des communications entre les deux parties.

Dans un communiqué publié lundi, le ministère des Affaires étrangères « croit utile, pour l’édification du public en général, et de la presse professionnelle en particulier, de faire la mise au point suivante concernant la vidéo qui circule en boucle sur certains réseaux sociaux où le célèbre rappeur américain Kanye West  déclare que le président de la République lui aurait  donné une île faisant partie du territoire haïtien en vue de la développer et d’y ériger une ville du futur. La chancellerie tient à rappeler à l’attention de tout un chacun que le vendredi 25 septembre 2020, le chef de l’Etat, dans le cadre d’une démarche visant à faire la promotion des potentialités touristiques d’Haïti, a visité Labadee et  l’île de la Tortue, en compagnie de personnalités qui étaient en tournée dans le pays, dont Kanye West. »

Le président de la République a profité de cette occasion pour inviter la communauté afro-américaine à venir explorer les opportunités d’investissement  un peu partout à travers le territoire dans un certain nombre de secteurs porteurs tels que la culture et le tourisme, car, a-t-il ajouté, ce pays est l’endroit idéal pour promouvoir la culture universelle », lit-on dans le communiqué.

Selon le ministre Claude Joseph, « depuis son accession à la magistrature suprême de l’Etat, le président Jovenel Moïse fait de son mieux pour présenter Haïti comme une terre d’accueil des investissements directs étrangers, notamment dans les secteurs de l’énergie, des infrastructures, du tourisme et de l’agro-industrie. A aucun moment le chef de l’Etat n’est habité par l’idée saugrenue de brader le territoire national, pour quelque raison que ce soit. Il ne ménage cependant aucun effort pour faciliter des investissements, aussi bien locaux qu’étrangers dans but de garantir le bien-être de la population et d’assurer le développement durable de la nation. »

Robenson Geffrard
About the Author

Leave a Reply

*