USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti – RD : Réunion bilatérale autour des bornes frontières

Haïti - RD : Réunion bilatérale autour des bornes frontières

Jean Claude Barthélémy, le Directeur de Cabinet du Ministre des Affaires étrangères Claude Joseph à la tête d’une délégation haïtienne, s’est rendu à Jimaní la semaine écoulée, dans le cadre d’une réunion avec une délégation dominicaine conduite par Roberto Alvarez, le Ministre dominicain des Relations Extérieures.

Lors de cette réunion à laquelle plusieurs autorités civiles et militaires des deux pays de l’île ont également pris part, il a été abordé la nécessité de faire respecter les limites déjà établies par les bornes conformément aux dispositions du protocole d’accord signé en janvier 1929 sur la délimitation de la frontière terrestre entre les deux pays, concernant la ligne de partage entre la borne frontalière numéro 240 (submergé à 5 mètres sous l’eau), 241 (submergé un mètre et demi) et 242 (toujours visible), qui bien qu’inondées par le lac Azuey déterminent la division territoriale et la souveraineté de chaque pays. Il a été également question de la localisation et de la reconstruction de la borne # 251.

Les discussions et la collaboration entre les deux parties se poursuivront au niveau technique. Les deux Chanceliers ont convenu de se rencontrer sous peu pour entériner les décisions adoptées et discuter de manière plus approfondie d’autres questions concernant les relations bilatérales.

Au lendemain de cette réunion Roberto Álvarez, a démenti la fausse information publiée sur un journal en ligne haïtien qui affirmait que « […] les autorités avaient l’intention de redéfinir les limites de la frontière […] »

Le Chancelier dominicain a assuré que lors de la rencontre entre les autorités haïtiennes et dominicaines, il n’a jamais été question d’une nouvelle délimitation de la frontière rappelant que « Les limites territoriales entre la République dominicaine et Haïti ont été établies dans le Traité de la frontière haïtienne dominicaine de 1929, l’accord frontalier de 1935 et le Protocole de révision des frontières de 1936 et que ces limites entre les deux pays sont décisives, immuables et non négociables. »

SL/ HaïtiLibre

About the Author

Leave a Reply

*