USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti – Politique : Haïti et la RD discutent commerce et migration

Haïti - Politique : Haïti et la RD discutent commerce et migration

Vendredi à l’hôtel Royal Oasis, à l’initiative du Ministère des Affaires étrangères, le Secrétariat technique de la Commission Mixte Bilatérale (CMB) a organisé une table ronde autour du thème « La migration et le commerce au cœur des relations haitiano dominicaines : analyses, enjeux et perspectives. » présidée par Mme Marie André Amy, responsable a.i du Secrétariat technique de la commission mixte haitiano-dominicaine, qui réunissait des acteurs étatiques et des membres de la société civile des deux Nations de l’île.

L’objectif de cette table de dialogue était à partir des recommandations de diverses études sélectionnés sur la migration et le commerce entre Haiti et la République Dominicaine menées par plusieurs institutions, de dégager des voies de solution et élaborer un document cadre « Cette démarche constitue une tentative d’appropriation d’un ensemble d’études réalisées de façon éparse sur la question afin de produire des recommandations qui guideront nos actions », a précisé le Chancelier Jospeh.

Il a souligné que si la migration et le commerce ont toujours été des sources de frictions dans les relations bilatérales, c’était parce que ces deux enjeux étaient ceux qui marquaient le plus les disparités entre les deux pays.

Par ailleurs, il a indiqué que les questions prioritaires pour Haïti dans l’agenda bilatéral actuel sont : la régularisation du statut des étudiants et des travailleurs haïtiens, la garantie et la protection de l’intégrité des territoires respectifs, la coopération en matière de santé, le développement des frontières et le rééquilibrage du commerce, y compris un accès des produits haïtiens au marché dominicain.

Le Chancelier Jospeh en également profité pour souligner que « les relations avec la République Dominicaine continuent d’être au premier plan des priorités de la politique étrangère d’Haïti ».

TB/ HaïtiLibre

About the Author

Leave a Reply

*