USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti – Politique: Coup d’État déjoué, tous les détails officiels

Haïti - FLASH : Coup d’État déjoué, tous les détails officiels

Tôt Dimanche 7 février sur information des services de renseignement, les forces de l’ordre accompagnées d’officiers de justice, dont un juge de Paix, et deux commissaires du Gouvernement, ont procédé à l’arrestation, à l’habitation Petit Bois (Tabarre, Dépt Ouest) de 23 personnes, prises en flagrant délit et mises aux arrêts, pour complot contre la sûreté de l’État, tentative de coup d’État, et d’autres chefs d’accusation. Parmis les personnes arrêtées se trouvait entre autres le juge à la Cour de Cassation Ivickel Dabrésil qui devait être installé comme Président provisoire et l’Inspectrice Générale de la Police Nationale d’Haïti, Marie Louise Gauthier…

Rappelons que le Chef d’État avait annoncé l’échec de ce coup d’État dimanche matin sur le tarmac de l’aéroport International Toussaint Louverture https://www.haitilibre.com/article-32965-haiti-actualite-zapping.html

En début d’après-midi, le Premier Ministre Joseph Jouthe intervenant lors d’une conférence de presse conjointe en sa résidence officielle, a laquelle participait Léon Charles le Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haîti les Ministres Rockfeller Vincent (Justice), Audain Fils Bernadel (Intérieur), Jean Walnard Dorneval (Défense) le Délégué Départemental de l’Ouest et des hauts gradés de la Police, a expliqué clairement que « ce groupe de personnes s’apprêtait à réaliser un coup d’État avec l’aide de membres d’unités spécialisées de la Police affectées à la sécurité du Palais National (USGPN) ».

Précisant « Ils avaient contacté des haut gradés de la police au Palais National qui avaient pour mission d’arrêter le Président […] et faciliter l’installation d’un nouveau Président provisoire qui aurait fait la transition […] » Grâce aux services de renseignement et de sécurité, ce coup dÉtat a été déjoué.

Selon les bandes sonores disponibles, la cérémonie d’installation du Président de transition était prévu ce 7 février 2021, à 10h00 a.m.

Dans son intervention Léon Charles a expliqué « la police et la justice ont retrouvé des documents attestant des préparatifs de ce coup d’État incluant le texte du discours d’investiture du nouveau Président provisoire ainsi qu’un protocole d’entente où figurent plusieurs autres personnes dont encore une fois, celui du juge impliqué dans ce coup d’État.

Outre les documents retrouvés sur place dans la maison perquisitionnée en accord avec les autorités judiciaires, les autorité on saisies des armes 2 fusils d’assaut M4, un mini Uzi, 3 pistolets 9 mm et plusieurs machettes ainsi qu’un certaine quantité de munitions et de l’argent en devises américaines et en Gourdes.

Dans son intervention, le Ministre de la Justice Rockfeller Vincent, a tenu a précisé que le le juge Ivickel Dabrésil n’a pas été arrêté a son domicile [contrairement à certaine rumeurs] mais en compagnie d’individus armés « Étant donné l’endroit où se trouvait le juge, il ne peut se prévaloir de l’immunité, il est donc passible du tribunal de droit commun ».

Par ailleurs le Ministre a balayé de la main la protestation de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH) qui a taxé l’arrestation du juge d’enlèvement et qui a lancé un appel aux Magistrats des 18 juridictions de la République pour un arrêt de travail jusqu’à la libération du Juge Dabrésil.

À suivre…

HL/ SL/ HaïtiLibre

About the Author

Leave a Reply

*