USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti-Crise : Poursuite des mobilisations de l’opposition, le 31 janvier 2021, pour contraindre Jovenel Moïse à respecter l’échéance constitutionnelle de son mandat

P-au-P, 29 janv. 2021 [AlterPresse] — De nouvelles mobilisations de l’opposition sont projetées, pour le dimanche 31 janvier 2021, pour forcer le président Jovenel Moïse à respecter l’échéance constitutionnelle de son mandat, fixée au 7 février 2021, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Ces mouvements de protestations seront aussi l’occasion de dénoncer les actes de criminalité, incluant le kidnapping dans le pays.

Des observatrices et observateurs internationaux sont invités à venir suivre les mobilisations, annoncées pour exiger le respect de la Constitution, informe, dans un tweet, l’un des porte-parole du Secteur dit démocratique et populaire, Me. Michel André.

Ces manifestations anti-gouvernementales seront également suivies d’une grève générale, lancée par les syndicats de transports, pour les lundi 1er et mardi 2 février 2021, en vue de protester, entre autres, contre la multiplication des actes de criminalité, incluant le kidnapping en Haïti.

Cette grève générale est appuyée par plusieurs autres structures, dont la Plateforme des syndicats d’enseignantes et d’enseignants haïtiens, ainsi que plusieurs organisations de chauffeurs de moto-taxis.

Toutes les composantes de la société, qui ne sont pas impliquées dans le kidnapping et qui ne s’en servent pas pour instaurer leur pouvoir économique ou politique, sont invitées à supporter ce mode d’ordre de grève, souhaite cette plateforme syndicale.

About the Author

Leave a Reply

*