USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti – Crise : “Pas de négociation possible avec Jovenel Moïse”, affirment des membres de l’opposition

Au moins 8 dirigeants de partis politiques ont catégoriquement démenti toute négociation entre le pouvoir et l’opposition, rejetant ainsi une annonce faite par l’ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU Kelly Kraft.

« Les partis de l’opposition démocratique travaillant ensemble pour trouver une issue durable à la crise politique, indiquent qu’il n’y a « pas de négociations en cours » avec le président Jovenel Moise. Ces partis don’t AAA, Fusion, OPL, Vérité, Inité insistent au contraire sur l’échéance du 7 février 2021 qui marquera selon eux la fin du mandat du président Jovenel Moise.

Même position du côté du Secteur Démocratique et Populaire. En effet, le porte-parole de cette structure politique, Me André Michel, balaie d’un revers de main l’information communiquée par la représentante des États-Unis à l’ONU, Kelly Kraft, annonçant que le président de la République, Jovenel Moïse, rencontrera l’opposition dans 4 ou 5 jours, autour de la crise politique. 

André Michel interprète cette annonce comme une manœuvre visant à casser l’élan de la mobilisation. Il en profite pour rappeler que l’opposition sera dans les rues le 17 Octobre prochain, pour continuer d’exiger la démission de Jovenel Moïse.

Edmonde Supplice Beauzile du parti Fusion des Sociaux-démocrates, Youri Latortue de Ayiti an Aksyon et Nenel Cassy du Secteur Démocratique et Populaire qui ne jurent que par le départ de l’actuel occupant du Palais national, disent que ce dernier a menti à la diplomate américaine sur la conjoncture en Haïti. 

About the Author

Leave a Reply

*