USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Haïti – Constitution : Le Comité Consultatif Indépendant travail sans relâche

Haïti - Constitution : Le Comité Consultatif Indépendant travail sans relâche

Le Comité Consultatif Indépendant (CCI) pour l’élaboration du projet de la nouvelle Constitution poursuit ses travaux Intensifs en initiant, parallèlement plusieurs rencontres avec des acteurs institutionnels concernés par la question.

Le 19 novembre dernier, le CCI dirigé par l’ancien Président Boniface Alexandre, a eu une première séance de travail avec le Directeur Général de l’ONI et les membres du Conseil Électoral Provisoire en vue d’une meilleure coordination pour ce qui a trait au vote référendaire auquel sera soumis le projet final après les diverses consultations, la participation et l’appréciation des différents secteurs de la vie nationale.

Le CCI a rappelé aux membres du CEP et au Directeur Général de l’ONI, l’importance d’une harmonisation des efforts et la coordination entre ces trois entités pour que, d’une part les citoyens en âge de voter soient en mesure d’obtenir leur Carte d’identification Nationale à temps et que d’autre part, le CEP ait le délai nécessaire pour mettre en branle le processus Inclusif devant aboutir au référendum.

Le CCI insiste sur le fait que le projet doit avoir la confiance et l’adhésion de la population en vue d’une réponse massive des citoyens pour engager le pays dans une démocratie plus stable qui assurera son développement.

Le 23 novembre dernier, le CCI dans un communiqué, informe qu’il finalisé un chronogramme d’activités qui tient compte du besoin de participation de tous les secteurs et regroupements de la société ainsi que les procédures devant aboutir à l’élaboration et la soumission à la Nation du projet de la nouvelle Constitution, précisant que cette nouvelle loi mère « […] permettra d’aboutir à l’adoption par le peuple d’une Constitution qui, tout en préservant les acquis démocratiques et les valeurs républicaines, garantira l’État de Droit, les droits fondamentaux du citoyen et permettra le fonctionnement efficace et efficient des pouvoirs publics »

Concluant en rappelant que « L’avant-projet du texte constitutionnel, élaboré suite aux échanges et discussions avec les différents acteurs et groupes de la société et de la diaspora, sera soumis aux acteurs institutionnels et à des personnalités de la Société Civile pour une dernière appréciation avant la soumission du texte final au vote référendaire »

HL/ S/ HaïtiLibre

About the Author

Leave a Reply

*