USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Claire Lydie Parent pour un départ du président de la République, le 7 février 2021

La directrice exécutif du Parti démocrate haïtien, Claire Lydie Parent, se montre favorable à un possible départ du président de la République Jovenel Moïse le 7 février 2021. Lors d’une conférence de presse donnée ce jeudi, l’ancienne mairesse de Pétion-ville estime que tous les secteurs ont constaté qu’aucune promesse du chef de l’État n’est tenue.

Elle est reconnue pour sa vigueur de son franc-parler, et elle l’a encore démontré ce jeudi, lors de cette rencontre avec la presse. L’ancienne mairesse de Pétion-ville, Claire Lydie Parent a tiré à boulets rouges sur le mandat de Jovenel Moïse au pouvoir. Elle a rappelé que c’est la Constitution de 1987 amendée qui fixe son départ pour le 7 février prochain.

Claire Lydie Parent dit vouloir appuyer n’importe quelle stratégie utilisée par l’opposition politique pour remplacer Jovenel Moïse, pourvu qu’elle soit favorable à la population.

« Jovenel Moïse ne peut pas parler ni de référendum ni de calendrier électoral, car il est illégitime pour organiser des élections, car son mandat prend fin ce 7 février 2021, comme le veut la Constitution » a déclaré Claire Lydie Parent, tout en discréditant le processus de formation du nouveau Conseil électoral provisoire.

D’un autre côté, Claire Lydie Parent a annoncé une marche pacifique pour le 21 janvier 2021, partant de la place St-Pierre de Pétion-ville, en vue de poursuivre la mobilisation contre le régime en place.

L’ancienne mairesse de Pétion-ville à double reprise, en a profité pour inviter tous les secteurs de la vie nationale à les rejoindre dans cette démarche, car, a-t-elle dit, c’est l’unique moyen de changer le système politique haïtien.

« Que l’exemple soit tracé une fois pour toutes. Il est temps de dire non à ce système qui nous plonge dans la misère depuis plus de 10 ans déjà. Les organisations de femmes, les étudiants, les ouvriers, les travailleurs de la presse, etc. Tout le monde doit participer à faire souffler un autre vent dans le pays », a martelé Mme Parent.

Soulignons que plusieurs organisations, ayant à leurs têtes des anciens élus du Sénat et de la Chambre des députés ainsi que des anciens fonctionnaires de l’État, ont conjointement donné une conférence de presse pour rendre public leur calendrier de mobilisation jusqu’au départ du pouvoir de Jovenel Moïse.

Moise Saint-Eloi

About the Author

Leave a Reply

*