USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Électricité 24h/24 : le ministre des TPTC assure que les travaux vont bon train…

L’électrification de tout le pays 24h/24 reste l’une des promesses phares du président Jovenel Moïse qui, à chaque intervention publique, ne manque l’occasion d’évoquer les efforts de son administration pour y parvenir. Si certains doutent encore de la matérialisation de ce projet, le ministre des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC), l’ingénieur Nader Joiséus, invité jeudi à l’émission « Dèyé Kay » de Télé 20, assure que les travaux vont bon train.   

Publié le 2021-03-05 | Le Nouvelliste

« Nous y avançons sérieusement… », a affirmé le ministre, qui a cité, à titre d’exemple, les cas de Fort-Liberté et de Jérémie qui bénéficient, désormais, de l’électricité 24h/24. La ville des Cayes en bénéficie, elle, de 18h/24, comme plusieurs autres endroits, selon lui, tandis que pour la capitale, l’ingénieur Nader Joiséus indique qu’ils sont en train de se démener pour réhabiliter le réseau, réparer certains moteurs défaillants, installer des turbines. « Ce qui est certain, c’est qu’il y a une amélioration en comparaison à la manière dont cela se passait autrefois et nous allons nous battre pour donner l’électricité, 18h/24, dans un premier temps, dans les prochains mois, à la population, et parvenir à en donner 24h/24 dans un second temps », a-t-il soutenu, avant d’évoquer un ensemble de problèmes qui sont, toutefois, sur le point d’être résolus.

Pour la zone métropolitaine nécessitant en moyenne une puissance de 400 mégawatts d’électricité, l’EDH arrive seulement à fournir entre 60 et 73 mégawatts. Cela peut aller jusqu’à 80 mégawatts a-t-il expliqué, soulignant les efforts consentis, de leur côté, afin d’augmenter la capacité, en réparant les moteurs et effectuer un ensemble de services. Certaines pièces ne sont pas faciles à trouver, mais l’ingénieur Nader Joiséus garantit que les autorités mettent tout en branle pour gérer les problèmes. Le ministre évoque par ailleurs un problème de réseaux et de production. « Pour la production, nous faisons également des efforts », a rassuré celui qui appelle la population à la patience.

En ce qui concerne la centrale de Varreux, le ministre Nader Joiséus évoque la réalisation de travaux de réhabilitation de station et de réparation de moteurs. Pour le moment, cette centrale a la capacité de fournir moins d’une dizaine de mégawatts. E-Power peut en produire entre 24 et 29 mégawatts. En raison d’une certaine sécheresse, Péligre, qui devait fournir pas moins de 48 mégawatts, arrive seulement à en fournir 18. Mais au niveau de la centrale de Carrefour, le chantier avance à grands pas, selon le ministre. « D’ici ce mois, nous allons remarquer une amélioration. Nous faisons des installations pour recevoir du carburant », a garanti l’ingénieur, soulignant des progrès réalisés dans d’autres milieux, dont Corail, Coteaux et Bonbon.

Par ailleurs, le ministre des TPTT revient sur un ensemble de problèmes politiques au sein de l’administration de l’EDH qui empêchaient le système de fonctionner. Certaines personnes, hostiles au changement, avaient leurs intérêts dans le dysfonctionnement de la boîte, a estimé le ministre, qui reconnait un sabotage interne orchestré par ces gens dans des moteurs.

Toutefois, pour rassurer la population, des efforts accomplis, le ministre fait part de la tenue de négociations entre l’EDH et les instances internationales qui vont permettre à l’institution de disposer de 70 000 compteurs prépayés qui seront installés au bout de 7 mois (soit 10 000 compteurs par mois). Pour l’instant, les techniciens de l’EDH reçoivent de la formation afin de s’adapter, de gérer les clients et de se pencher sur les autres problèmes.

Worlgenson Noël
About the Author

Leave a Reply

*