USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Bitkòb, le nom de la monnaie centrale digitale

Bitkòb, c’est le nom de la monnaie centrale digitale de la Banque de la République d’Haïti qui a été dévoilé, ce vendredi 26 mars, au centre de convention et de documentation Antonio André, lors de la cérémonie de remise des prix aux gagnants d’un concours d’appellation. Il a été proposé par deux personnes différentes et indépendamment, Honor Luders et Jhimy Jean qui empochent chacun 250 000 gourdes comme prime dans le cadre du concours d’appellation. « Bitkòb est composé de deux mots. Bit fait référence à de l’argent digitale et kòb, le mot créole utilisé traditionnellement pour parler de l’argent en Haïti depuis belle lurette », a expliqué Riphard Sérent, maitre de cérémonie et économiste à la BRH.

En plus de BitKòb, deux autres noms étaient retenus par le jury. Kòbnèt et Kòbèl, respectivement deuxième et troisième au concours d’appellation pour trouver un nom à la monnaie centrale numérique de la BRH. Ces noms ont été proposés respectivement par Yves Jean et Sam Junior Cénor. Ces derniers reçoivent respectivement une récompense de 200 000 et 150 000 gourdes. Le mot Kòbnèt a plusieurs sens : argent, internet, argent propre, argent réel.  Quant au mot Kòbèl, il signifie l’argent électronique (kòb, elektronik).  

« Sur la plateforme créée afin de recevoir les inscriptions à ce concours, il y avait 909 personnes enregistrées mais seulement 487 ont fait une proposition de nom. Après une opération de tirage, 165 personnes étaient retenues et soumises au jury composé, entre autres, de Philippe Dodart. Ce jury avait octroyé des notes aux participants et la BRH avait retenu les 25 premiers. Après maintes vérifications, la BRH avait sélectionné les trois finalistes », a expliqué Ludmilla Buteau Allien, responsable du projet de numérisation de la monnaie locale, précisant qu’il y avait des votes du public, du comité et du jury pour le classement des quatre finalistes dont deux avaient proposé le même nom.

Depuis le mois d’octobre 2019, la BRH travaille sur ce projet de numérisation de la monnaie nationale, rappelle Edgard Jeudy, membre du conseil d’administration de la BRH dans son allocution. « Aujourd’hui, la BRH peut enfin dire qu’elle a trouvé un nom propre à l’identité haïtienne. Les origines d’une monnaie sont aussi indissociables des échanges sociaux et des rituels d’un pays. Ainsi, cette appellation facilitera l’intégration de notre monnaie centrale digitale dans les mœurs financières du pays tout en indiquant aux consommateurs que la gourde digitale a la même valeur que les pièces et les billets de monnaie », a indiqué Edgard Jeudy, soulignant que la monnaie centrale digitale de la BRH est flexible, fiable, sécuritaire et facile à utiliser.    

Après avoir trouvé le nom de sa monnaie, la BRH met le cap sur une autre phase de ce projet. Il s’agit d’avoir un logo pour renforcer l’identité de la monnaie digitale, Bitkòb. Un concours est lancé à cette fin. D’ici le 5 avril prochain, la BRH commencera à recevoir les inscriptions pour ce concours de logo.  

Gérard Junior Jeanty
About the Author

Leave a Reply

*