USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Des policiers tuent un policier

Le policier Jean Rosener Glesil, affecté à l’Unité de sécurité générale du palais national (USGPN), a été abattu par des agents de la DCPJ à l’hôtel Révélation. Le drame est survenu dans la soirée du mercredi 14 au jeudi 15 octobre, alors que les policiers traquaient Serge Alectis, connu sous le sobriquet de Ti Junior, un chef de gang de La Saline. 

Lors d’une conférence de presse ce vendredi, Jean Samuel Guerrier, manager de l’établissement, est revenu sur les circonstances du drame et a dénoncé l’intrusion des forces de l’ordre dans les locaux de l’entreprise. « Un commando de la DCPJ a débarqué à l’hôtel aux environs de 1h am. Ils sont entrés par effraction. Ils ont brisé des portes disant rechercher un présumé chef de gang. Ce dernier ne se trouvait pas dans notre établissement », a confié le manager.

Plus loin, Jean Samuel Guerrier a souligné que Jean Rosener Glesil, agent de l’USGPN, a décidé de sortir de sa chambre après avoir entendu le bruit provoqué par l’intervention de la police. « Par réflexe de policier, il est sorti dans le couloir avec son arme. Se rendant compte qu’il s’agissait d’une intervention policière, il s’est identifié. Malheureusement ses frères d’armes n’ont manifesté aucune pitié en sa faveur. Ils l’ont abattu d’une balle à la tête », a rapporté le manager de l’hôtel. 

Jean Samuel Guerrier a décrit le comportement autoritaire des forces de l’ordre au cours de cette intervention. « En débarquant, ils ont désarmé les agents de sécurité avant de se servir de ces derniers comme bouclier humain. Ils ont vandalisé l’hôtel. Ils ont saisi le serveur qui enregistrait les images de vidéosurveillance », a-t-il déploré, soulignant que les policiers auraient pu exiger le registre de l’hôtel avant de fouiller toutes les chambres. « Ce jour-là, nous n’avions pas enregistré Ti Junior comme client. Il n’a jamais séjourné à notre hôtel », a-t-il ajouté.

Jean Samuel Guerrier exige de la police justice et réparation. «Les avocats de l’hôtel vont entreprendre toutes les démarches légales et judiciaires pour obtenir justice et réparation », a-t-il poursuivi. 

Jean Samuel Guerrier a assuré les clients que l’établissement ne va pas chômer. « Nous allons continuer à servir nos clients. Nos chambres, notre restaurant, notre piscine seront toujours disponibles. Le personnel de l’hôtel est traumatisé par ce qui s’est passé. Nous allons payer les services d’un psychologue pour nos employés », a-t-il indiqué.

Jean Rosener Glesil a été tué en présence de sa femme. Le journal a tenté sans succès d’obtenir les réactions de la police nationale.

Jean Daniel Sénat
About the Author

Leave a Reply

*