USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Des partis et organisations politiques de l’Opposition se sont fédérés

Pour mieux organiser la bataille politique et proposer à la nation une alternative à la sortie de crise, des partis et organisations politiques se sont regroupés ce 15 octobre, à l’approche du 17 octobre 2020, au sein d’une structure dénommée : « Direction politique de l’opposition démocratique ». Ces organisations sont : Ayiti an aksyon (AAA), Fusion des sociaux-démocrates, Mouvement chrétien pour une nouvelle Haïti, Organisation du peuple en lutte (OPL), INIFÒS, INITE, Secteur démocratique et populaire, VÉRITÉ et Veye yo.
https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-4241689560592675&output=html&h=90&slotname=5947988144&adk=2699221565&adf=1564898755&pi=t.ma~as.5947988144&w=728&lmt=1603103416&psa=1&guci=2.2.0.0.2.2.0.0&format=728×90&url=http%3A%2F%2Flenational.org%2Fpost_free.php%3Felif%3D1_CONTENUE%2Factualitees%26rebmun%3D7181&flash=0&wgl=1&tt_state=W3siaXNzdWVyT3JpZ2luIjoiaHR0cHM6Ly9hZHNlcnZpY2UuZ29vZ2xlLmNvbSIsInN0YXRlIjowfV0.&dt=1603076245655&bpp=445&bdt=36758&idt=-M&shv=r20201014&cbv=r20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3D86bb7fa7139e50c0-22758d3231c4002f%3AT%3D1603075665%3ART%3D1603075665%3AS%3DALNI_MZ9saUmXstGwQZ-T0fmpa8Gq2cPng&prev_fmts=0x0%2C728x90%2C728x90%2C728x90&nras=1&correlator=4622432575656&frm=20&pv=1&ga_vid=1764868816.1598318616&ga_sid=1603076245&ga_hid=1624541564&ga_fc=0&icsg=187482478739452&dssz=64&mdo=0&mso=0&u_tz=-240&u_his=1&u_java=0&u_h=768&u_w=1366&u_ah=728&u_aw=1366&u_cd=24&u_nplug=0&u_nmime=0&adx=174&ady=2029&biw=1349&bih=626&scr_x=0&scr_y=0&eid=42530672%2C21067105%2C21067603&oid=3&psts=AGkb-H_4YKbvCPAMfEL0nhedFLb1y5NOOTXEeWaLsr6KBIS75hClQvBpYVQy16Ov_3N2&pvsid=4428429046488870&pem=702&ref=http%3A%2F%2Flenational.org%2Findex.php&rx=0&eae=0&fc=1920&brdim=-8%2C-8%2C-8%2C-8%2C1366%2C0%2C1382%2C744%2C1366%2C626&vis=1&rsz=%7C%7CopeEbr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=8192&bc=23&ifi=4&uci=a!4&btvi=3&fsb=1&xpc=4tWuDyJKjL&p=http%3A//lenational.org&dtd=M

À en croire le porte-parole du Secteur démocratique et populaire, Me Michel André, il a fallu 7 mois de travail en commun pour arriver à mettre sur pied cette nouvelle structure dénommée : « Direction politique de l’opposition démocratique ». D’après Me Michel, elle a pour objectifs d’organiser la bataille politique, de continuer à discuter avec tous les secteurs du pays afin de présenter à la nation une proposition très claire de sortie de crise, de renforcer la mobilisation dans le pays pour éjecter du pouvoir Jovenel Moïse.

À l’hôtel le Plaza ce jeudi 15 octobre 2020, plusieurs membres de différentes partis politiques et organisations ont fait le déplacement pour la sortie officielle de Direction politique de l’opposition démocratique. Selon le coordonnateur général de l’Organisation du peuple en lutte OPL, Edgard Leblanc Fils, cette nouvelle structure est composée d’Ayiti an aksyon (AAA), de la Fusion des sociaux-démocrates, du Mouvement chrétien pour une nouvelle Haïti (MOCHRENAH), de l‘OPL, de l’INIFÒS, de l’INITE, du Secteur démocratique et populaire, de VÉRITÉ et de Veye yo.

L’ancien sénateur a aussi fait savoir que la Direction politique de l’opposition démocratique restera ouverte à toutes organisations et partis politiques qui veulent adhérer la structure afin de défendre les valeurs démocratiques tout en libérant le pays du régime en place.

Suivre l’évolution de la situation politique en permanence tout en définissant les actions affaire conjointement avec d’autres acteurs concernés afin d’atteindre les objectifs fixés est le premier mandat de la structure, selon c’est ce qu’a indiqué Edgard Leblanc Fils. Ce dernier a aussi précisé comme second mandat, la poursuite des discussions avec les autres secteurs de la société afin de préparer la gouvernance de la transition. La plus grande action de la Direction, dit-il, va se baser sur l’unité et l’inclusion tout en recherchant une entente nationale.

Pour sa part, la secrétaire générale de la Fusion des sociaux-démocrates, Edmonde Supplice Beauzile a insisté sur la poursuite des activités de mobilisation afin d‘éjecter du pouvoir le chef de l’État. Pour Mme Beauzile, ce samedi 17 octobre va marquer le début de la libération contre le régime en place. Selon l’ancienne sénatrice, ce 7 février 2021 à venir, le président Jovenel Moise ne sera plus le chef de l’État. En ce sens, elle laisse savoir que la Direction de l’opposition démocratique appuie toutes les démarches de mobilisation visant à couper court au pouvoir.

De son côté, Nenel Cassy, l’un des dirigeants du Secteur démocratique et populaire a mis l’emphase, entre autres, sur les assassinats de Me Monferrier Dorval l’étudiant Gregory Saint-Hilaire, Elias Éric Diogène, ainsi que les victimes des massacres pour qui il demande justice. M. Cassy a profité pour aborder le dossier de Carte identification nationale unique (CINU). Face à cet état de fait, il demande à la population de protester contre le pouvoir en place pour le respect de son droit à l’identification avec le passeport, le permis de conduire ainsi que l’ancienne carte d’identification nationale.

Dans les jours à venir, l’ancien sénateur dit envisager la désobéissance civile par rapport au décret du gouvernement faisant du CINU la seule et unique carte d’identification dans le pays à partir de ce 16 octobre 2020. M. Cassy se demande comment peut-on arrêter des gens quand c’est l’Office national d’identification (ONI) qui n’arrive pas à remettre des cartes pour environ 3 millions d’habitants alors que 7 millions de personnes devraient en avoir.

Par ailleurs, cette unité de plusieurs organisations et partis politiques de l’opposition vient après que le secrétaire général du parti politique Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, a réfuté les dires de Nenel Cassy affirmant qu’il l’avait appelé et va participer dans la mobilisation du 17 octobre dans la capitale. Cette unité survient également quelques jours après que des représentants du Secteur démocratique et populaire dans le Nord ont remis leur démission en bloc.

Wisly Bernard Jean-Baptiste

About the Author

Leave a Reply

*