USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Des membres du G9 manifestent contre le kidnapping à Port-au-Prince

Des manifestations ont eu lieu à Port-au-Prince vendredi dans des zones contrôlées par le G9, la coalition de gangs dirigée par Jimmy Chérisier, alias Barbecue. Des centaines de personnes ont été remarquées à bas Delmas et à Fontamara. Sur des images diffusées sur des réseaux sociaux, on pourrait apercevoir l’ancien policier Jimmy Chérisier, alias Barbecue, et d’autres figures du G9.

Les protestataires ont utilisé des pancartes pour exprimer leurs revendications. On pouvait lire entre autres : « Aba kidnaping », « Viv yon lòt Ayiti », « Aba volè », « Aba lavi chè », « Aba tranzisyon ». Sur une vidéo on pouvait également entendre la foule scander : « Nou pa nan peyi lòk.» Ce terme désigne le blocage de routes utilisé par l’opposition en 2019 pour exiger le départ de Jovenel Moïse. Le G9 est perçu comme une coalition de gangs armés à la solde de l’exécutif. 

Si le G9 a manifesté contre le kidnapping, il faut rappeler que la majorité des victimes d’enlèvements sont séquestrées à Village-de-Dieu ou à Grand-Ravine, dont les caïds sont également membres de la coalition. Les manifestations de ce vendredi se sont déroulées sans heurt. Une issue différente des autres manifestations organisées cette semaine par des membres de la société civile et des écoliers qui protestaient contre le même phénomène. Ces manifestations ont été dispersées par la police à coups de gaz lacrymogène. 

Jean Daniel Sénat
About the Author

Leave a Reply

*