(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Finale inédite entre Cité Soleil et Petite-Place Cazeau

Source  Legupeterson Alexandre | Le Nouvelliste

 

 

Les équipes de Wolverines (Petite-Place Cazeau) et de Cité Soleil disputeront, du 24 novembre au 1er décembre, la grande finale du championnat métropolitain de basket-ball de D2, organisé au gymnase de la rue Romain par la commission technique de la Fédération haïtienne de basket-ball. Pleins feux sur le parcours des deux protagonistes.

 

Qui l’aurait cru ? En effet, deux équipes issues de zone qui n’ont pas une bonne réputation en matière de basket-ball disputeront la grande finale du championnat métropolitain de basket de D2. Pour y arriver, elles ont créé pas mal de surprises.

Au départ, treize équipes, réparties en deux groupes, comprenant l’un six et l’autre sept équipes, ont participé à la compétition. À l’arrivée, ce sont les équipes de Wolverines et Cité Soleil qui ont atteint la finale. En effet, au terme des rencontres de poule, ce sont les équipes de Dekayet Bulls (5 victoires en autant de rencontres) et de Maxime Antoine (6 victoires en six matches) qui avaient pris la première place des groupes A et B. Placées dans le même groupe (A), les équipes de Wolverines (5 victoires et 2 défaites) n’avaient obtenu que la seconde place du championnat devant Cité Soleil, troisième (5 victoires et 2 défaites).

Qualifiée pour les quarts de finale, la formation de Cité Soleil a hérité de son homologue de l’Unasmoh (4 victoires et 2 défaites), deuxième du groupe B. Pour sa part, l’équipe de Wolverines avait pris rendez-vous à celle des Warriors qui n’avait pris que la troisième place du groupe B. Contre toute attente, les hommes de Cité-Soleil se sont hissés en demi-finale en battant (2-1) leur adversaire. Ceux de Petite-Place Cazeau n’ont fait qu’une bouchée des Warriors corrigés (2-0).

Pour accéder en finale, l’équipe de Wolverines a dû puiser dans ses ressources pour écarter l’imprévisible formation Ballin. Au terme des deux premières rencontres, 64 à 86 pour Ballin et 84 à 80 pour Wolverines, les deux protagonistes étaient à égalité d’une victoire partout. Il a fallu attendre le « game #3 » pour voir enfin les hommes de Petite-Place-Cazeau s’imposer sur le score de 83 à 77 grâce à 22 points, 6 passes, 5 rebonds et 2 steals de Redondo Josma. Du même coup, ils se sont hissés en finale du championnat métropolitain de D2, organisé par la commission technique de la FHB.

Pour rejoindre l’équipe de Petite-Place Cazeau en finale, la formation de Cité Soleil avait la difficile mission d’éliminer l’équipe favorite de la compétition, Maxime Antoine. Dès le premier match, l’équipe de Cité Soleil avait affiché ses ambitions en l’emportant (58 à 49). En réaction, au second match, Maxime Antoine a infligé une véritable correction à Cité Soleil, battue (82 à 58).

À la surprise générale, ce sont les hommes de la cité, au terme d’un match incroyable, qui ont renversé l’équipe de Maxime Antoine (70 à 65). Pour permettre à Cité Soleil de voler en finale, Davidson Guatana (25 points) a été le véritable bourreau de Maxime Antoine.

Les équipes de Cité Soleil et de Petite-Place Cazeau vont croiser le fer en finale au gymnase de la rue Romain, les 24, 26 novembre et 1e décembre si nécessaire pour s’adjuger le trophée et les autres récompenses réservées par la commission technique de la Fédération haïtienne de basket-ball pour le vainqueur du championnat métropolitain de D2.

About the Author

Leave a Reply

*