USA: +1-754-4266-3266 / Haïti: +509-4483-9758 | raynaldlouis@gmail.com

Le précepteur du prince-royal Victor-Henry de William Wilson: un témoignage historique vivant

Le royaume du Nord incarné par son monarque Henri Christophe (1767-1820) inspirait et inspire encore. À l’occasion du bicentenaire de la mort du roi bâtisseur, la Maison Henri Deschamps, en liaison avec le Musée du panthéon haïtien (MUPANAH), a lancé, à l’hôtel Royal Oasis, situé à Pétion-Ville, le mardi 17 novembre 2020, le livre intitulé « Le précepteur du prince-royal Victor-Henry » de William Wilson. Cet ouvrage, traduit par  Marie-Thérèse Chenet et Lucienne Zennie, offre, deux cents ans apès, un pan de l’histoire du roi et son fils.

Publié le 2020-11-20 | Le Nouvelliste

Voici un livre de témoignage historique vivant sur la vie du prince-royal Victor-Henri, fils du roi bâtisseur Henri Christophe. Ce petit livre (71 pages de témoignages),  paru sous les presses des Editions Henri Deschamps, ressuscite le manuscrit du précepteur anglais William Wilson du fond documentaire du MUPANAH. Dans la langue de Voltaire, ce livre restitue de la manière la plus complète tout ce que ce voyageur anglais devenu précepteur a vu et entendu. Au lancement du livre à l’hôtel Oasis, l’auteure traductrice, Marie-Thérèse Chenet, se dit heureuse de voir aboutir son désir de redonner vie à ce témoignage.

« Je suis heureuse ce soir. Je suis contente pour tout le monde. Ce livre qui n’est pas volumineux raconte l’histoire d’Haïti depuis la période précolombienne jusqu’au terrible séisme qui a détruit la ville du Cap en 1842. Je crois que tout Haïtien devrait lire ce livre qui présente tout un pan inconnu de notre histoire », a confié la traductrice.

À en croire madame Chenet, l’idée de ce projet est né non seulement d’un simple hasard mais aussi de sa curiosite de prendre connaissance de ce qui lui tombe sous la main. « Un jour, en arrivant au MUPANAH, j’eus à inventorier les artefacts et les documents du Musée. Parmi les documents historiques, je trouvai un ancien sachet contenant la copie d’un manuscrit en anglais, il ne portait ni nom, ni signature. M’étant renseignée, je commençai à le lire », a témoigné l’archiviste.

Madame Chenet poursuit sa passion. Le temps a passé. Mais, la patience se paie. L’archiviste livre son témoignage. «  Plusieurs mois passèrent. Des mois après, je trouvai un autre sachet contenant un texte parlant d’un certain Wilson. Mais cette fois, le nom de Wilson me fit jeter un coup d’œil plus apprfondi, et je remarquai le prénom : William Wilson. Inutile de dire quelle fut ma jubilation : comme on dit : la boucle est bouclée, se rappelle cette femme traductrice, sourire aux lèvres.

Le livre « Le précepteur du prince-royal Victor-Henry » de William Wilson » est à lire d’une traître. Ce livre-témoignage allonge la liste de nombreux ouvrages consacrés au royaume du Nord. Si ces livres publiés avant présentaient le roi et son œuvre de grandeur ou son caractère tyrannique, ce dernier en date a le mérite de présenter les mœurs, les usages de la cour. Le propre d’un ethnologue, d’un vigilant observateur.

Dans son avant-propos, l’historien Pierre Buteau a salué l’œuvre qu’il qualifie de prenante et instructive bien qu’il reconnaisse que l’auteur livre très peu de détails sur la vie du prince-royal. Toutefois, il salue le regard d’ethnologue que l’auteur promène  à travers les mœurs et certains usages de la cour.  

Elien Pierre
About the Author

Leave a Reply

*