(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Digicel mate Natcom, SOGEBANK fait plier la PNH

Source Legupeterson Alexandre | hpnhaiti.com

 

 

Le match Digicel – Natcom, très attendu depuis le lancement de la 9e édition de l’ASHBAC, disputé le samedi 11 février à Babiole 7, a tenu toutes ses promesses. En panne d’inspiration, la SOGEBANK, en disposant de la Police nationale, revient en force.

 

 

Du beau monde au local de l’ASHBAC, samedi 11 février, pour assister au méga-choc de la saison mettant aux prises les deux compagnies de communications mobiles en Haïti. En fait, à côté de Maarten Bute, P.D.G. de la Digicel, il faut signaler la présence de Nicholas Menos et d’Ugline Jérôme, respectivement responsables de marketing et de communication de la Natcom. Anthony Bennet, dit Ti Tony, David Franck, P.D.G. de Savon Apollo y étaient au même titre que des artistes comme Sexy ou encore J-Perry. N’en parlons pas du public. Plusieurs milliers de gens, assoiffés de vivre le cinquième duel entre la Digicel et la Natcom, ont pris d’assaut l’antre de l’ASHBAC. Des représentants des sponsors de l’ASHBAC : Digicel, SOGEBANK, Diri Mega, SogeXpress, Kote Yo, PNH, Global Home S.A., Ola Market et Sports Center assistaient également aux deux rencontres de la soirée.

Pour ce qui concerne la rencontre vedette de la 9 e édition de l’ASHBAC, tout semble avoir pourtant bien commencé pour l’équipe de la Natcom, dominatrice et solide défensivement tout au long du premier quart temps, remporté par 8 points d’écart : 17 à 9. En face, l’équipe de Digicel, malgré le support de ses fans, tardait à entrer dans le match. En effet, face à des rouges impuissants, les bleus, plus motivés, en ont profité pour faire cavalier seul. Il a fallu attendre le deuxième quart temps pour voir l’équipe de Digicel soulever la tête, et ce, pour la plus grande joie de ses multiples fans qui ont pris d’assaut l’antre de l’ASHBAC.

Cependant, la Natcom ne lâche pas prise. Au contraire, les protégés de Sébastien Pétion, malgré les assauts répétés des poulains d’Ashley Prudent Salomon, dominent la mi-temps pour un point 34 à 33. Les quarts se suivent et se ressemblent pour l’équipe de Natcom. Cette dernière a, contre toute attente, et, en dépit de la bonne forme de la Digicel, gagné le troisième quart temps pour quatre unités : 55 à 51. Il était évident que nous allions avoir une fin de match excitante, plein de suspense, et bourrée d’émotions entre les deux meilleures franchises de la compétition. En effet, à une minute et 25 secondes, la Natcom tient encore le bon bout.

Face à la machine que représente l’équipe de Natcom qui semble filée vers une cinquième victoire de suite, le coach adverse, Ashley Prudent Salomon, a demandé un « time-out ». Son discours était simple et clair : « Voulez-vous marquer l’histoire, voulez-vous inscrire vos noms dans les annales de l’histoire du basket haïtien et de la Digicel ? Si oui, je vous exhorte à aller jouer votre vie dans les secondes qui restent », a-t-il précisé, après match, dans les colonnes du Nouvelliste. En réponse à ses questions, les joueurs de Digicel ont réussi deux tirs à trois points pour enflammer l’antre de l’ASHBAC, quasiment plein à craquer.

Dans la foulée, ses poulains ont réussi un 11-0 face à une équipe de Natcom, réduite à sa plus simple expression. Visiblement paniqués, les poulains de Sébastien Pétion essayent en vain de retourner dans le match. Au final, la Digicel, avec 21 points d’Alex Elicin, s’est imposée avec brio : 76 à 71 face à Natcom, battue pour la première fois de la saison. Il s’agit de la troisième victoire de Digicel contre Natcom. Avant ce choc au sommet, les deux équipes étaient à égalité 2 à 2. En effet, la Digicel désormais mène la danse par 3 à 2. Côté coach, Ashley Prudent Salomon (Digicel), nommé l’an dernier par les responsables de l’ASHBAC, révélation de la 8e édition, devance Sébastien Pétion (Natcom), nommé MVP coach en 2016. Au terme de ce match gagné par la Digicel, Ashley compte deux victoires contre une défaite face à Pétion.

La SOGEBANK revient fort La SOGEBANK, qui aligne depuis le début de la saison des performances à la fois bonnes et mauvaises, revient par la grande porte en battant l’une des équipes en forme de la compétition; la Police nationale d’Haïti. Pour se débarrasser des policiers, Rodney Sag s’est fondu de 22 points. Ainsi, la SOGEBANK a pris la longueur de la PNH : 98 à 83. Deux autres rencontres, les unes plus intéressantes que les autres, attendent les fans du basket corporatif. En effet, les équipes de radio télé Megastar et radio télé Amicale (Saint-Marc), jusque-là bons derniers au classement, s’affrontent samedi 18 février avant le match qui doit opposer l’équipe de Diri Mega à celle de VDH (Volontariat pour le développement d’Haïti).

Il est à signaler qu’il n’y a absolument aucune de chance de voir les équipes de Digicel et de Natcom s’affronter dans la saison régulière. S’ils arrivent à maintenir leur grande forme, il est probable qu’on ait, en mai prochain, une finale entre les deux géants de la communication en Haïti.

About the Author

Leave a Reply

*