(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Cuba prévoit une forte croissance de son secteur touristique en 2017

Écrit par  Etzer S. EMILE / Economiste / etzeremile@gmail.com | Radio Vision 2000

 

Le Ministère du Tourisme de Cuba espère un renforcement de l’activité économique et culturelle, et table sur des prévisions de 4,2 millions de visiteurs pour 2017.

 

Au cours de 2016, pour la première fois, Cuba a pu dépasser les quatre millions de touristes, soit une croissance 14,5% par rapport à 2015 et 9% de plus de visiteurs prévus pour cette période.

 

La région de l’Amérique du Nord est restée le plus grand émetteur de touristes vers Cuba avec le Canada comme le principal marché, et les États-Unis qui ont enregistré une croissance importante des voyages vers Cuba soutenue par l’autorisation des vols directs de touristes par le gouvernement américain. Toutefois, il faut reconnaitre que les visites des citoyens des États-Unis vers Cuba restent limitées par le blocus économique, commercial et financier de Washington contre ce pays des Caraïbes, malgré le rétablissement des relations diplomatiques.

 

A part le Canada et les États-Unis, l’Europe a pu aussi enregistrer une augmentation du nombre de visiteurs vers Cuba, ainsi que l’Amérique latine, avec notamment des touristes mexicains et argentins.

 

Cuba compte actuellement 66 547 chambres d’hôtels contre moins de 10 000 en Haïti et prévoit d’augmenter de 4 020 autres pour l’année. Au niveau des investissements étrangers, il y a de plus en plus de projets au niveau des pôles de La Havane, Varadero, Trinidad.

 

Actuellement, il y a 110 projets d’investissements étrangers en phase de lancement d’appel d’offre qui doivent dynamiser le secteur touristique cubain et booster l’économie de manière générale.

 

Cuba définitivement bouge avec une vitesse de croisière au niveau touristique et se positionne comme le vrai chalenger de la République dominicaine dans la sous-région. Haïti n’est pas encore au niveau de cette compétition de haut niveau, mais peut tout de même créer de meilleures conditions pour non seulement attirer des investissements dans le tourisme mais aussi attirer des visiteurs. Il va continuer d’être difficile si le pays ne vit pas la stabilité, il devra être difficile si nous améliorons pas les infrastructures de transport et de communication, de sante, il devra être difficile si nous ne vendons pas de meilleure image à l’étranger.

 

About the Author

Leave a Reply

*