(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Coup d’arrêt pour Haïti au World Junior Tennis

Source Legupeterson Alexandre | Le Nouvelliste

 

 

La belle aventure des équipes (masculine et féminine) d’Haïti au World Junior Tennis, au Parque Del este (République dominicaine), a connu, jeudi 9 février 2017, un véritable coup d’arrêt. En effet, les protégés (es) de Francky St-Louis et de Jean Ernst Pierre ont été sortis (es), contre toute attente, en quart de finale par Porto Rico.

 

En effet, les athlètes haïtiens ont vécu un jeudi cauchemardesque en quart de finale du World Junior Tennis. Au fait, c’est une équipe de Porto Rico impitoyable, chez les garçons, qui a mis un terme (2-1) au très bon parcours jusque-là de celle d’Haïti. Si le # 2 du pays, en remportant son match 6/1 et 6/1, avait donné l’avantage à Haïti, James Hadley Germinal (#1) s’est fait surprendre 2/6 et 3/6.

A égalité au terme des matchs simples, l’équipe de Porto Rico s’est hissée en demi-finale en gagnant le match en double par deux sets à zéro : 3/6 et 4/6. Chez les filles, rien ne va plus pour Haïti. En effet, les représentantes d’Haïti ont vécu un jeudi 9 février pénible en quart de finale du World Junior Tennis. Sonéïca Jean-Charles a été cueillie à froid 6/0 et 6-2. Malgré sa volonté d’aller de l’avant, Richardlyne François a subi le même sort que Sonéïca en se faisant battre 2/6 et 0/6. En double, elles ont mordu la poussière 2/6, 6/4 et 6/10.

À l’arrivée, Haïti s’est fait sortir par 3 à 0. S’exprimant sur la défaite des équipes haïtiennes, Francky St-Louis a dit : « Pour être honnête avec vous, on est tombé sur un os difficile à écraser. Quand on dit Porto Rico, il faut voir les USA, car il est un État associé. Selon moi, c’est la plus forte équipe du tournoi. Si tout se passe bien, le titre suprême sera, sans aucun doute, gagné par les équipes (masculine et féminine) de Porto Rico », a avoué Francky St-Louis au terme de l’élimination d’Haïti en quart de finale.

À la question, êtes-vous satisfait de la participation d’Haïti à cette compétition, le vice-président de la FHT a répondu : « Au départ, notre ambition était de chiper l’une des huit premières places sur un total de 16 au 17 pays. Au premier tour, chez les filles, on n’a pas perdu un set pour se hisser à la première place du groupe E en battant Curaçao (3-0), Bahamas (3-0) et Nicaragua (3-0). Côté garçons, après avoir surclassé respectivement Îles Vierges US (3-0) et Salvador (3-0), on n’a perdu qu’un set devant Guatemala, battu (2-1). Nos deux équipes étaient en quart de finale. Cela dit, nous avons atteint notre objectif », a clairement fait savoir Francky St-Louis. Aux dires de Francky St-Louis, Haïti aura à disputer deux autres matchs de classement dans la compétition. « Il nous reste deux rencontres.

En fait, il est encore possible pour nous d’occuper, soit la 5e place (en cas de deux nouveaux succès), soit la 6e ou 7e place (en cas d’une nouvelle victoire). Cependant, on ne peut pas se classer en dessous de la 8e place. On attend pour connaître l’identité de nos adversaires », a déclaré le président de la Fondation St-Louis. Dans l’attente de réaliser avec Francky St-Louis une interview dressant le bilan de la participation d’Haïti au World Junior Tennis tenu en République dominicaine (6 au 11 février), l’histoire retiendra que les athlètes haïtiens, éliminés en quart de finale, ont brillé de mille feux au premier tour en gagnant toutes leurs rencontres.

About the Author

Leave a Reply

*