(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

Bonnefil fait le point sur la 10e édition de l’ASHBAC

Dix jours après la victoire de l’équipe de Diri Méga dans la 10e édition de l’ASHBAC, Emmanuel Bonnefil, visiblement satisfait, s’est exprimé volontiers dans les colonnes du Nouvelliste. Il en a profité pour dresser le bilan de la saison.

1 / 1

Au départ, huit équipes, radio télé Mégastar, radio-télé Amicale (Saint-Marc), Police nationale, AHF, ONA, SOGEBANK, Apollo All stars et Diri Méga, ont participé à la phase de poule de la 10e édition du championnat organisé par l’ASHBAC. Au terme de la saison régulière, les deux formations représentant le secteur médiatique avaient pris la porte de la sortie. Dans la foulée, l’équipe d’Apollo All Stars, entraînée par Ashley Prudent Salomon, invincible tout au long du premier tour, n’a laissé que des miettes à ses concurrents.

À l’arrivée, l’équipe de Diri Méga, qui n’a pourtant pas brillé avant les play-offs, allait surprendre tout le monde pour s’adjuger le titre de champion de la 10e édition de l’ASHBAC. Pour y parvenir, elle a pris au second tour de la compétition les longueurs de ses homologues de SOGEBANK et PNH pour se hisser en demi-finale face à l’ONA avant de battre Apollo All stars en finale.

Bonnefil satisfait de la 10e édition

S’exprimant au terme de la 10e édition de l’ASHBAC, le coordonnateur général s’est confié : « Je suis grandement satisfait. Sur l’ensemble du championnat, on avait 67 rencontres : 49 au premier tour, 12 au second et 6 autres disputées lors des demi-finales et de la grande finale. Il n’y a pas eu de match gagné par forfait. Çela été une grande réussite, malgré l’absence des grands ténors comme Digicel, Marché Ti Tony, Produits Bongù ou encore Natcom. Entre le 9 décembre 2017 et le 2 juin 2018, aucun incident majeur n’est à signaler. »

Le coordonnateur de l’ASHBAC ne tarit pas d’éloges sur des sponsors, des arbitres et des officiels de table. « Cette 10e édition a été possible grâce aux apports financiers de la Digicel, de SOGEBANK, Diri Méga, AAN, Eko Dépôt, PNH et Ola Market. J’en profite pour remercier la commission des arbitres. Un remerciement spécial à Marc Rony Louis qui a quitté les USA pour venir officer dans la compétition. Je dis aussi un grand merci à Michel-Ange Gédéon, le DG de la police, président d’honneur de la compétition. Sans les équipes participantes, les responsables, les joueurs, les fans, les DJ et le petit personnel de l’ASHBAC, la 10e édition n’aurait pas connu tout ce succès », a ajouté Émmanuel Bonnefil l’air décontracté.

Retour des mastodontes

Si l’on se fie aux propos du P.D.G. de Digicel, Maarten Boute, l’équipe deux fois lauréate de l’ASHBAC (2011 et 2012) sera de retour pour la 11e édition. Il avait fait ces déclarations lors du lancement de la 10e édition à l’hôtel Marriott. Visiblement content, Bonnefil espère avoir le retour des anciens champions comme Marché Ti Tony, Produits Bongù ou encore Natcom, dit-il, pour rehausser l’éclat du plus grand championnat corporatif du pays.

Parallèlement, Emmanuel Bonnefil, qui rêve de réaliser une 11e édition plus grandiose, annonce déjà les inscriptions. Ainsi, pour toute réservation, les intéressés, informe-t-il, peuvent appeler les numéros suivants : 3119 4035, 3119 4037 et 3119 4041. À ce sujet, il a ajouté : « Avec le retour possible des grosses écuries, les places sont limitées.»

Bonnefil a rappelé que l’ASHBAC et ses sponsors avaient fait des heureux. Ainsi, les arbitres Johnny Innocent, Hubert Dorléan, Evens Jean Simon, désignés meilleur trio de la première moitié de la saison par l’ASHBAC, Grégory Molton (119 points) et Charles Benson Turenne (90 points, 30 rebonds défensifs, 18 rebonds offensifs et 19 steals) respectivement meilleur marqueur et meilleur joueur, et le coach Ashley Prudent Salomon, qui a pu conduire l’équipe d’Apollo All-stars à un premier tour parfait (7 matches pour autant de victoires), sont, entre autres, les personnalités qui ont été honorées par les responsables de l’ASHBAC.

Par ailleurs, le patron de l’ASHBAC s’est adressé au ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique et aux membres du secteur privé des affaires. « Que je sache, vous êtes pour qu’Haïti ait une jeunesse propre sur le plan mental et qui ne colle pas avec les activités pouvant l’écarter de la société. Nous autres de l’ASHBAC, nous travaillons pour que cela soit une réalité. Cela dit, votre aide nous sera importante pour qu’on puisse offrir aux jeunes des activités saines n’ayant rien à envier à ce qui se fait de meilleur à travers le monde », a-t-il souhaité.

About the Author

Leave a Reply

*