(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

145 auteurs en signatures 2 369 titres disponibles, tout sur la 23e édition de Livres en folie

Source Jean Daniel Sénat | Le Nouvelliste

 

 

La ville de Port-au-Prince, qui s’apprête à célébrer ses 268 ans, retient son souffle. Dans environ 72h, la ville doit accueillir la plus grande manifestation littéraire d’Haïti : Livres en folie. Ce lundi, dans les jardins du MUPANAH, où se déroulera la foire les 15 et 16 juin, les organisateurs ont lancé la fête qui, chaque année, rassemble une mosaïque. Odette Roy Fombrun et Makenzy Orcel sont les deux invités d’honneur de cette 23e édition. En tout, selon Max Chauvet, 145 auteurs seront en signature cette année. Le directeur du Nouvelliste, qui participait à la conférence de lancement ce lundi sur le site qui accueille l’évènement, a également annoncé que 2 369 titres seraient disponibles. Il souligne que cette année, le positionnement des auteurs se fera par ordre alphabétique. « Tout le monde sera sur le pied d’égalité. Que l’auteur soit connu ou qu’il participe à la foire pour la première fois », a assuré Max Chauvet.

Côté sécurité, Max Chauvet souligne que l’organisation de la foire a eu plusieurs rencontres avec les services de sécurité concernés, notamment du Palais national, de la mairie et de la PNH. « Des dispositions ont été prises. L’avenue de la Liberté, celle qui passe devant le MUPANAH, sera fermée et autorisée exclusivement au parking des organisateurs et auteurs. Le prolongement de la rue Oswald Durand sera fermé jusqu’à la rue St-Honoré. Tout le reste du Champ de Mars sera sécurisé et disponible pour garer les véhicules des visiteurs. La PNH et les autres entités vont assurer des points de contrôle aux rues Capois, Magloire Ambroise, Magny, etc. », a fait savoir Max Chauvet qui, dans la foulée, a remercié la directrice du Musée du panthéon national d’avoir accueilli la 23e édition. « J’espère que c’est la première d’une grande série, vu la position centrale du site. Il convient pour un évènement pareil », souhaite-t-il.

En attendant les deux jours de la foire, les opérations de vente ont déjà débuté. À en croire Guy Supplice, responsable marketing de la Unibank, organisatrice, avec Le Nouvelliste, de « Livres en folie » depuis le début. «Cette année, la foire est offerte sur trois formats. Depuis le 11 juin, la foire a débuté sur Internet. Ceux qui ne pourront pas faire le déplacement peuvent faire leurs achats jusqu’à dimanche prochain sur le www.livresenfolie.com et le www.unibankhaiti.com . De plus, jeudi et vendredi, ceux qui sont dans les 14 villes de province où la Unibank est présente, y compris La Gonâve, pourront également participer à la foire. Et, bien sûr, nous serons également dans les jardins du MUPANAH », a fait savoir Guy Supplice, soulignant que sa banque, de concert avec les maisons de distribution et les auteurs, offre 40% de rabais sur tous les achats qui seront faits. Ce sera 50% de rabais sur les achats effectués avec la Unicarte.

Cette année, sur la demande de la directrice du MUPANAH, les personnes âgées et handicapées pourront venir placer leurs commandes en ligne ce mardi entre 2h et 6h p.m. au restaurant du MUPANAH. « Il faut qu’elles soient munies de leurs cartes de crédit. Elles seront assistées de techniciens de la Unibank. Les livres seront livrés dans les jours suivants dans le bureau du marketing à place Boyer ou à Communication plus », a fait savoir Max Chauvet.

Le jeune écrivain Makenzy Orcel a également pris part à la conférence de lancement ce lundi. Il a remercié Le Nouvelliste, la Unibank et tous ceux qui participent de près ou de loin à la réalisation de cet évènement. « Je les remercie d’avoir participé, quelque part, à ma construction personnelle. Car tous ceux qui travaillent dans le domaine du livre participent à la construction de cette jeunesse, de ce pays », a-t-il dit, soulignant que sans le livre, on ne peut espérer aucun progrès en Haïti. Makenzy Orcel signera tous ses ouvrages à la foire, notamment La douleur de l’étreinte, Sans ailleurs, A l’Aube des traversées, Les Immortelles, Les latrines, L’Ombre animale, La nuit des terrasses, Miwo miba, etc.

Livres en folie c’est aussi la quinzaine du livre

Livres en folie ce n’est pas que la foire. C’est aussi la quinzaine du livre, tenue cette année du 31 mai au 16 juin. Cette initiative, lancée il y a quelques années, consiste, selon Emmelie Prophète, en l’organisation d’une panoplie d’activités autour de thèmes, divers et variés ayant surtout rapport avec le livre et le savoir. « Depuis le 31 mai nous avons eu des conférences, de belles rencontres, de très beaux débats autour de la citoyenneté, de l’écriture de la nouvelle et de l’écriture de l’histoire récente », a-t-elle détaillé. Il y aura également, les 15 et 16 juin, un programme baptisé « Port-au-Prince, capitale du livre ». Selon Mme Prophète, ce programme consiste à laisser sur un banc public, à la banque, dans un supermarché, ou dans un lieu improbable, un livre. « Cela doit être un livre que vous avez lu, aimé, ou peut être que vous n’aimez pas. Partagez un livre, abandonnez-le pour qu’il soit adopté par un autre lecteur », explique-t-elle, soulignant que cette initiative est en droite ligne avec l’esprit de partage de « Livres en folie ». Cette année, la ville de Léogâne, de la région des Palmes, est la première ville de province qui héberge des activités de la quinzaine du livre. – See more at: http://lenouvelliste.com/article/172056/145-auteurs-en-signatures-2-369-titres-disponibles-tout-sur-la-23e-edition-de-livres-en-folie#sthash.106PTPs9.dpuf

About the Author

Leave a Reply

*