(USA) 1-929-312-0328 infos@haitimedia.com

12 janvier 2010-12 janvier 2019, la commune de Carrefour se souvient encore

Des milliers de carrefourois ont participé samedi à une marche de souvenir suivie d’un concert religieux au centre sportif de Carrefour, pour marquer le 9e anniversaire du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Le maire Jude Edouard Pierre en a profité pour confier la ville à Dieu.

C’est en présence d’une forte délégation de la fédération protestante d’Haïti emmenée notamment par le pasteur Sylvain Exantus son président, de son collègue Vijonet Demero et du pasteur Joël Jeune ainsi que de l’ancien maire de Carrefour Yvon Gérôme (2007-2012) que le premier citoyen de cette commune au sud-est de Port-au-Prince, Jude Edouard Pierre, a déclaré solennellement : « Carrefour, ville de Dieu ».

La foule, composée majoritairement d’hommes et de femmes d’église, a applaudi, debout, pendant plus d’une minute.  Cette cérémonie marquait le 9e anniversaire du tremblement de terre de 2010.

C’était l’occasion pour le maire Pierre de conscientiser les carrefourois sur la nécessité de respecter les normes de construction.

« Je ne suis pas venu vous parler de manière à courtiser vos voix lors des prochaines élections. Je suis porteur d’une parole responsable », a dit Jude Edouard Pierre qui invite les citoyens de la ville à collaborer avec la mairie.

« Combien de fois on a été critiqué pour avoir pris des mesures contre des constructions ne respectant pas les normes ?, s’interroge le maire qui se félicite d’avoir mis en place un système de défense communale qui témoigne d’une volonté politique d’augmenter la capacité de la municipalité à mieux accompagner les citoyens.

Aujourd’hui, a-t-il dit, nous disposons du meilleur service de sapeur-pompiers communale du pays. Notre service de protection civile n’a rien à envier à  ceux des autres municipalités. Nous avons réalisé en deux jours jusqu’à 45 interventions pour maitriser des incendies entre Léogane et Croix-des-Bouquets, s’est encore enorgueilli le maire de carrefour.

Jude Edouard Pierre a plus loin, déploré le fait que sa commune n’ait pas été prise en compte dans la construction, par l’EPPLS, de logements sociaux même s’il affirme reconnaître que des travaux d’infrastructures sont réalisés à travers sa commune grâce au soutien de l’administration Moise/Céant.  

C’est le pasteur Joël Jeune qui a prononcé le message de circonstance, saluant au passage, la décision du maire Jude Edouard Pierre, de dédier la commune au Tout Puissant. Il a invité les carrefourois à respecter les normes de constructions en vue notamment de réduire les risques de dégâts et de pertes en vies humaines en cas de catastrophe.

Ce ne sont pas moins de 250 à 300 mille, selon certaines sources, qui ont péri dans le drame du 12 janvier 2010 qui a également détruit une bonne partie des infrastructures du pays et poussé plus d’un millions de personnes dans les rues. Aujourd’hui encore, certains vivent toujours dans des camps de fortune.

About the Author

Leave a Reply

*